Bilan : le box-office français à l’international en 2018

Spoiler : Taxi 5 est le film français le plus vu dans le monde en 2018, avec 2,44 millions de spectateurs étrangers.

© UniFrance

À en croire l’étude du CNC publiée le mois dernier, si 2018 marque une baisse de la fréquentation des salles obscures en France, le succès des productions françaises, lui, ne s’est pas démenti, avec une part de marché de 40 % – un record en Europe. Mais ce succès est-il également au rendez-vous au-delà des frontières de l’Hexagone ?

Publicité

Une étude UniFrance fait le bilan du cinéma français en 2018 à l'échelle mondiale : les succès de l'année au box-office, les pays qui ont regardé le plus de films français au cours de l'année, les films de 2019 qui devraient séduire les festivals internationaux... On décrypte la situation.

Taxi 5, le carton international

Taxi 5 de Franck Gastambide, produit par Luc Besson, peut remercier la Chine pour son titre de film français le plus vu à l'international, puisque sa diffusion sur plus de 6 000 écrans chinois a permis à ce dernier de faire 1 million d’entrées. Une performance ternit depuis par les accusations de viols et d'agressions sexuelles de Luc Besson, qui ont plongé sa société EuropaCorp au cœur d'une crise sans précédent.

Le Sens de la fête d'Éric Tolédano et Olivier Nakache s'est, lui, hissé sur la deuxième marche du podium, suivi de près par La Ch'tite Famille de Dany Boon. Un peu plus bas dans le classement, on retrouve enfin Belle et Sébastien 3, Croc-Blanc, Les As de la Jungle, Tout le monde debout, Le Grand méchant Renard et autres contes, Le Jeune Karl Marx et L'Insulte en dixième position.

Si l’on regarde de plus près les producteurs et exportateurs des films français à l’international, ceux les plus cités dans l'étude sont des productions Gaumont, à l'origine notamment du Sens de la fête, Belle et Sébastien 3 et Tout le monde debout.

Pour la 3e année consécutive, l’Europe occidentale maintient sa place de leader comme zone d’exportation des films français, précise l’étude. Plus surprenant, on trouve ensuite, l’Amérique latine, l’Europe centrale et orientale, avec notamment la Russie et la Pologne.

Publicité

Animaux et films familiaux

Entre Les As de la Jungle, Le Grand méchant Renard et autres contes, Belle et Sébastien 3 et Croc-Blanc, on constate un regain d’intérêt pour les films d’animations, les films avec des animaux et plus généralement, les films familiaux.

Des résultats qui laissent présager le succès de films comme Astérix – Le Secret de la potion magique et Minuscule 2 pour l’animation, auprès des cinéphiles étrangers. En ce qui concerne les films familiaux, Mia et le Lion blanc et Rémi sans famille devraient également réussir à faire de beaux scores au box-office.

Publicité

Du côté des films d’auteur, enfin, Doubles vies d’Olivier Assayas, Grâce à Dieu de François Ozon, Benedetta de Paul Verhoeven, Mon bébé de Liza Azuelos et Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, attendus en France et dans quelques festivals à venir, pourraient aussi s’imposer à l’étranger.

Par Lucille Bion, publié le 29/01/2019

Pour vous :