AccueilCinéma

Benoît Poelvoorde et ses potes s’affichent en slip pour Le Grand Bain

Publié le

par Lucille Bion

( © Twitter )

Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Guillaume Canet, Mathieu Amalric et Jean-Hugues Anglade brisent les clichés de la natation synchronisée, en posant en slip de bain sur l’affiche du nouveau film de Gilles Lellouche.

Gilles Lellouche a décidé de faire dans le feel good movie social, un genre que les Français aiment énormément. Après des collaborations derrière la caméra avec Jean Dujardin (Les Infidèles) et Tristan Aurouet (Narco), l’acteur passe un nouveau cap en réalisant seul Le Grand Bain.

Son premier film en solo vient de dévoiler sa première image, sur la couverture de Studio Ciné Live, avec cinq hommes d’âge mûr, des quadras-quinquas, en slip et bonnet de bain. Dans ce long-métrage, les personnages de Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Guillaume Canet, Mathieu Amalric et Jean-Hugues Anglade vont en effet reprendre du poil de la bête grâce à leur pratique de la natation synchronisée. Le crew bedonnant va vite comprendre que ce sport vaut mieux que le Prozac et décider, déraisonnablement, de participer au Championnat du monde de natation synchronisée masculine.

Pour sa première fois, Gilles Lellouche a décidé de bien s’entourer : il a également invité sur son plateau Leïla Bekhti, Virginie Efira, Marina Foïs, Félix Moati, ou encore Noée Abita (révélée à Cannes grâce à Ava). La petite famille du cinéma français aura au moins le mérite d’assurer une belle promo au projet. Hugo Sélignac et Alain Attal sont les producteurs du long-métrage.

Au-delà de son casting XXL, le film a bien l’intention de démonter les clichés qui collent à ce sport, habituellement réservé aux filles, en s'inspirant d'un documentaire : Men who Swim. Plus récemment, Jérémie Battaglia, un réalisateur français, a suivi les nageuses de l’équipe nationale du Canada, dans son docu Parfaites. Décidément, ce sport aquatique semble avoir un potentiel qui n’a pas fini d’être exploité.

Le Grand Bain n'a pas encore de date de sortie.

À voir aussi sur konbini :