AccueilCinéma

Benedict Cumberbatch n’acceptera plus que les films où l’égalité salariale est respectée

Publié le

par Marie Jaso

Une condition sine qua non bienvenue dans l’industrie cinématographique, où l’inégalité salariale, nourrie par l’indifférence, perdure.

Dans le sillage de la manifestation inédite ayant eu lieu samedi 12 mai au Festival de Cannes et au cours de laquelle 82 femmes ont monté les marches pour appeler à la fin des discriminations homme/femme, les comédiens pourraient eux aussi commencer à prendre la parole. Benedict Cumberbatch, lui, n’a jamais vraiment attendu.

Dans un entretien pour Radio Times diffusé ce dimanche 13 mai, l’acteur britannique a partagé son plan d’action pour la parité dans l’industrie cinématographique : refuser désormais tout projet dans lequel la co-star serait moins rémunérée que lui. Ce faisant, il souligne la nécessité de l’exécution dans un monde pour l’instant limité aux belles paroles :

"L’égalité salariale et une place à la table sont les pierres angulaires du féminisme. Regardez vos quotas. Demandez-vous combien les femmes sont payées, et dites : 'Si elle n’est pas payée autant que les hommes, je ne le fais pas.'"

Cette position radicale et bienvenue suit la mise en exergue d’inégalités salariales criantes dans le milieu du cinéma (Jurassic World) comme dans celui les séries (The Crown, Westworld), et la tendance hollywoodienne à tenir soigneusement les femmes à l’écart des postes à responsabilité. Un statu quo inacceptable en 2018, que l’interprète du Docteur Strange compte bien renverser :

"Je suis fier qu’Adam [Ackland, son ami et associé, ndlr] et moi soyons les seuls hommes de notre boîte de production [SunnyMarch]. Notre prochain projet est une histoire centrée sur les femmes : à travers leur regard, il raconte la maternité à une époque marquée par le désastre écologique.

Si un projet est centré sur mon nom pour attirer plus d’investissements, alors nous pouvons utiliser cette attention pour promouvoir des projets féminins. La moitié des audiences sont des femmes après tout."

Acteur engagé

Féministe convaincu, engagé auprès d’Emma Watson dans sa campagne HeForShe dès son lancement en 2014, Benedict Cumberbatch n’a jamais hésité à s’engager pour les causes qui l'importent, quitte à être critiqué par des politiciens britanniques proches du parti conservateur pour ses positions jugées "simplistes".

Ces dernières années, il a apporté son soutien au lanceur d’alerte Edward Snowden et à la campagne Hacked Off, pour la liberté et l’indépendance de la presse. Il s’est engagé dans la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle, s’est investi auprès de l’ONG Save the Children pour venir en aide aux migrants, ainsi qu’auprès d’associations luttant contre la sclérose latérale amyotrophique et le cancer, et d'autres promouvant l’alphabétisation.

Il milite également pour l’égalité des chances et la réinsertion sociale des jeunes défavorisés et des sans-abri. En 2015, il est fait Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique (CBE) pour services rendus aux arts britanniques et pour ses actions caritatives.

À voir aussi sur konbini :