AccueilCinéma

Batman v Superman : on fait le bilan du box-office

Publié le

par Charles Carrot

Quelques semaines après l'énorme campagne marketing, les critiques assassines et la sortie du film, c'est l'heure du premier bilan pour le crossover pachydermique de Zack Snyder.

La Warner sort-elle gagnante de l'affrontement de ses deux têtes d'affiche ? (© DC Comics / Warner Bros. Pictures)

Attendu au tournant par les fans des deux super-héros, fraîchement accueilli par la critique (chez Konbini, on était assez mitigés), Batman v Superman a-t-il eu le succès espéré par Warner Bros. et DC Comics ? The Hollywood Reporter est l'un des médias à avoir fait le calcul, et le résultat global est le suivant : Batman v Superman se hisse actuellement à la septième place mondiale des films de super-héros en terme de revenus récoltés, avec 863 millions de dollars de recettes.

Le top complet des recettes mondiales de films de super-héros (sans tenir compte de l'inflation) :

  1. Avengers avec 1,52 milliard de dollars
  2. Avengers 2 : l'ère d'Ultron avec 1,41 milliard de dollars
  3. Iron man 3 avec 1,22 milliard de dollars
  4. The Dark Knight Rises avec 1,08 milliard de dollars
  5. The Dark Knight avec environ 1 milliard de dollars
  6. Spider-Man 3 avec 891 millions de dollars
  7. Batman v Superman : L'Aube de la Justice avec 863 millions de dollars
  8. Spider-Man avec 822 millions de dollars
  9. Spider-Man 2 avec 784 millions de dollars
  10. Les Gardiens de la galaxie avec 773 millions de dollars

Battu par Deadpool en France et aux États-Unis

Pour mémoire, après un démarrage plutôt canon, le long métrage de Zack Snyder avait rapidement plongé dans les profondeurs du box-office américain. Aux États-Unis, ses recettes (325 millions de dollars) n'égalent pas celles de Deadpool (362 millions) alors que le premier aurait coûté au moins 225 millions de dollars à produire, et le second "seulement" 58 millions. En France – où l'on compte plutôt les entrées que les recettes – Batman v Superman a attiré un peu de plus de 2,3 millions de spectateurs contre... 3,7 millions pour Deadpool, qui a clairement bénéficié d'un bien meilleur bouche à oreille.

Par la voix de son cadre Jeff Goldstein, Warner Bros. parle néanmoins d'un "résultat incroyable" et on peut effectivement remettre les choses en perspective : d'une part le film est rentable avec ses recettes actuelles, et d'autre part il marche nettement mieux que Man of Steel au box-office international, pour un budget équivalent : le précédent film de Snyder, qui avait relancé la franchise Superman, avait coûté autour de 200 millions de dollars également mais il n'en avait rapporté que 668 millions en retour.

Difficile de lutter contre Marvel

Batman v Superman est donc tout même le troisième plus gros succès commercial d'une adaptation sur grand écran de super-héros DC Comics, après The Dark Knight Rises et The Dark Knight de Christopher Nolan, ce qui n'est pas rien. Le long métrage fait le job et lance l'univers cinématographique DC sans accident industriel. Contacté par The Hollywood Reporter, l'analyste américain de la société comScore Paul Dergarabedian tient les propos suivants, très vrais :

"Dans quel monde un film à 862 millions de dollars n'est-il pas un hit ? En dépit des critiques tièdes et d'un avis mitigé du public [...], c'est un succès indéniable au box-office. Maintenant si vous voulez parler de l'hostilité autour du film et du manque d'enthousiasme des médias, c'est une autre histoire".

Le principal problème de Batman v Superman en fin de compte, c'est qu'il ne parvient pas à faire le poids face aux mastodontes de l'Univers cinématographique Marvel (MCU), qui aligne les réussites accueillies chaleureusement par le public et la critique. C'est un constat dont la Warner a d'ailleurs parfaitement conscience, puisque le film devait initialement sortir la même semaine que Captain America : Civil War aux États-Unis, avant de voir sa sortie avancée au mois de mars pour éviter la confrontation directe. Reste à espérer pour le camp DC que les prochains Suicide Squad (en août), Wonder Woman et Justice League parviendront à remettre un peu de joie dans la team de Kal-El et Bruce Wayne.

À voir aussi sur konbini :