© Dark Shadows

Avis aux cinéphiles : 5 choses à faire pour Halloween

Soirée électro, petit ciné entres amis ou soirée plaid... voici différentes manières de passer Halloween, ce jeudi 31 octobre.

#1. Une journée dédiée aux ados du cinéma 

À l’occasion d’Halloween, le festival de cinéma Smell Like Teen Spirit, qui met à l’honneur l’adolescence sur grand écran, réserve une journée très flippante du côté du Grand Action, dans le 5e arrondissement de Paris. 

Au menu ? Dès 19h, Christine, le classique de John Carpenter sorti en 1983, adapté du roman éponyme de Stephen King dans lequel le héros n’est pas Arnie, un ado complexé et moqué par ses camarades de classe, mais Christine, sa voiture Plymouth Fury rouge. Retapée par Arnie, Christine fait peau neuve et prend peu à peu le contrôle de son jeune et faible propriétaire, qui se métamorphose en homme sûr de lui. Celui-ci aborde alors la plus jolie fille du lycée, mais Christine, jalouse de cette nouvelle présence, se transforme en serial killer et assassine tout l’entourage d’Arnie.

Publicité

À la suite de cette première projection, les festivités horrifiques se poursuivront avec Amer (2010), en présence des réalisateurs Hélène Cattet et Bruno Forzani, qui ont imaginé l’histoire des désirs et des peurs d’une jeune femme à trois moments clefs de sa vie.

Pour terminer, une "nuit en enfer" sera organisée au Petit Bain, qui promet autant d’horreurs qu’à l’Overlook de Stanley Kubrick. Ambiance sanguinolente, sous-sols labyrinthiques… Cabaret Nocturne, Broken English Club, IV Horsemen et Gil.Barte vont passer derrière les platines, pour rythmer la nuit. 

Publicité

#2. Retrouver tes fantômes préférés

Dans le cadre des séances UGC cultes organisées pour préserver le patrimoine cinématographique, les séries de films des Ghostbusters seront projetées dans les salles participantes, dans toute la France, à l’occasion d’Halloween.

Alors qu’un 3e volet est en préparation du côté d’Hollywood, avec Finn Wolfhard, Carrie Coon et McKenna Grace, provoquant de vives réactions (aussi positives que négatives), UGC a décidé de rappeler à quel point la bande de dératiseurs new-yorkaise est cool. Dan Aykroyd, Bill Murray et Harold Ramis reviendront chasser les fantômes le temps d’une nuit avec leur équipement électronique dernier cri, qui a dû vieillir un peu depuis. 

Publicité

#3. Discuter avec des vampires

Pour les fans de fantastique, la Cinémathèque a ouvert ses portes aux vampires, à l’occasion de l’exposition "Vampires, de Dracula à Buffy" qui se déroulera du 9 octobre au 20 janvier 2019. Les créatures nocturnes de la pop culture ont été représentées à travers le cinéma de Murnau avec Nosferatu le vampire mais aussi Robert Pattinson dans Twilight, ou encore Tilda Swinton dans Only Lovers Left Alive… Nombreux sont les acteurs et les actrices qui ont prêté leurs traits à ces créatures maléfiques. 

La Cinémathèque souhaite montrer le pouvoir d’attraction de ces dernières qui a depuis longtemps contaminé (presque) tous les champs artistiques, comme la peinture, la photographie, la littérature ou plus récemment la série télé avec Buffy contre les Vampires, par exemple. L’occasion de revisiter ce mythe riche, associé à l’érotisme comme à la mort à travers Dracula et ses collègues aux dents pointues. 

Publicité

Exposition « Vampires, de Dracula à Buffy » - Bande-annonce from La Cinémathèque française on Vimeo.

À l’occasion d’Halloween, l’institution a convié créatures et monstres en tout genre : visite spectaculaire de l’expo, animations, maquillages, expérience VR et concours de costumes avant une projection à 22h30 de Hurlements de Joe Dante, Une Nuit en enfer de Robert Rodriguez et Le Territoire des morts de George A. Romero.

#4. Revoir Shining, pour la sortie de Doctor Sleep

Qu’on l’attende ou non, la suite de Shining, chef-d’œuvre de Stanley Kubrick va bientôt voir le jour. On retrouvera Danny Torrance dans ce Doctor Sleep, des années après les évènements de l’hôtel Overlook. À la réalisation, Mike Flanagan tâchera de rendre hommage au travail de Stanley Kubrick et, Ewan McGregor à l’interprétation mémorable du jeune Danny Llyod.

Ce dernier a eu droit à la suite de son histoire dans le roman éponyme de Stephen King, publié en 2013. Il est désormais alcoolique, comme son père l’était, et accompagne quelques malades, au pied de leur lit de mort. Alors qu’il tente de se soigner aux Alcooliques anonymes, le héros rencontre mentalement et par inadvertance, via le shining, une adolescente nommée Abra. Cette dernière possède elle aussi le don et devient ainsi la cible du Nœud Vrai, un groupe sillonnant le pays à la recherche d’enfants exceptionnels dont ils peuvent s’abreuver, comme des vampires. Danny va donc prendre cette petite fille sous son aile et tenter de neutraliser ces criminels, tueurs d’enfants.

Le film sort ce mercredi 30 octobre et si vous préférez attendre d’être en week-end pour le découvrir, vous pouvez vous rafraîchir la mémoire en revoyant Shining, œuvre majeure du cinéma qui mettait en scène un Jack Nicholson en proie à la folie, terrorisant sa femme et son fils dans un hôtel isolé en plein hiver. 

#5. Une soirée lecture et mortelle

Si vous êtes proche du burn-out, que vous envisagez de ne pas perdre une miette de ce week-end de trois jours et que cette soirée d’Halloween, vous l’envisagez plutôt comme une soirée plaid-livre-tisane, on ne vous juge pas. Au contraire, grâce à Tués par la mort de Lelo Jimmy Batista publié chez Hachette, vous resterez dans le thème et pourrez vous arrêter là où vous le souhaiterez. 

Cette anthologie des morts les plus absurdes retrace, par ordre alphabétique et comme son nom l’indique, les décès les plus chelous au cinéma. Si ce livre existe notamment parce que les morts naturelles ne font pas de bonnes histoires, l’auteur s’amuse à décrire les morts les plus nulles du monde, qui nécessitent souvent une mise en scène très intéressante. Nos préférées ? La mort par carotte, la mort par haltère ou la mort par réfrigérateur… 

(© Lucille Bion / Konbini)

Par Lucille Bion, publié le 29/10/2019

Copié

Pour vous :