AccueilCinéma

Avant sa mort, Heath Ledger préparait son premier film en tant que réalisateur

Publié le

par Lucille Bion

Heath Ledger voulait adapter Le Jeu de la dame, la série qui cartonne actuellement sur Netflix.

Le Jeu de la dame n’a pas toujours été la mini-série Netflix, avec Anya Taylor-Joy dans le rôle-titre, du top 10 des tendances de la plateforme. C’est avant tout un roman de Walter Tevis publié en 1983. L’auteur y raconte l’histoire de la plus grande compétitrice d’échecs, l’Américaine Elizabeth Harmon. Son principal rival ? Vasily Borgov, le champion soviétique de la discipline. Sur fond de guerre froide, ce récit raconte l’émancipation d’une femme en proie à ses démons.

Cette histoire avait inspiré Heath Ledger, nous apprend The Playlist. L’acteur décédé d’une overdose médicamenteuse avait l’intention de passer derrière la caméra après avoir incarné son rôle phare du Joker dans The Dark Knight (2008) de Christopher Nolan, pour lequel il reçut l’Oscar du Meilleur acteur à titre posthume. Le comédien s’apprêtait à faire son premier film en tant que réalisateur en adaptant ce roman.

À l’époque, le scénariste Allan Shiach était en train de travailler avec le regretté comédien sur ce projet, comme le rapportait The Independant en 2008. Heath Ledger allait réaliser son premier film et s’apprêtait à offrir le rôle-titre à Ellen Page, connue pour ses interprétations dans Inception et Juno. Le scénariste évoquait alors la passion du jeune réalisateur en herbe :

"Il était passionné par le projet ; il était un jeune homme intense, très intéressé et j’ai immédiatement eu ce feeling avec lui. Nous parlions inlassablement de ce projet par téléphone, et nous avions finalement convenu d’un rendez-vous à la fin de l’année."

Son envie de réaliser

Heath Ledger avait déjà évoqué ses envies de passer derrière la caméra. Il avait notamment réalisé plusieurs vidéos pour des artistes, comme le chanteur Ben Harper et le rappeur N’fa. Ce dernier explique sur sa chaîne YouTube que son clip "Cause an Effect" a été réalisé dans le garage du comédien, avec une seule caméra et deux projecteurs pour mettre en évidence le maquillage des acteurs :

Lors d’une conférence de presse à la Mostra de Venise en 2007, Heath Ledger a également révélé son obsession pour la réalisation d’un documentaire sur Nick Drake, comme le précise The Rolling Stone :

"J’étais obsédé par son histoire et sa musique et je l’ai suivi pendant un moment et j’ai toujours espoir de pouvoir raconter cette histoire un jour."

Il a réalisé le clip d’une de ses chansons, "Black Eyed Dog". Dans cette vidéo en noir et blanc, on peut voir le comédien se plonger dans sa baignoire.

Il aura fallu attendre le succès du Jeu de la dame pour que les ambitions de Heath Ledger soient révélées. Si l’on doutait encore de son talent, ces petites réalisations musicales apportent des réponses claires. 

À voir aussi sur konbini :