Ari Behn, qui accusait Kevin Spacey d'attouchements, s'est suicidé

L'écrivain norvégien qui avait accusé l'acteur Kevin Spacey d'attouchements a mis fin à ses jours le 25 décembre.

Depuis octobre 2017, l’acteur Kevin Spacey a été accusé par une dizaine de personnes d’agressions, de harcèlement ou de comportement déplacé. Parmi les victimes nous pouvons compter le comédien Anthony Rapp (Star Trek : Discovery), qui était alors mineur aux moments des faits, plusieurs membres de l’équipe d’House of Cards, l’acteur Roberto Cavazos (Rush) ainsi que l’écrivain Ari Behn. 

Ce dernier a mis fin à ses jours ce mercredi 25 décembre, comme l’a rapporté son agent Geir Hakonsund, à l’AFP : 

Publicité

"C’est avec une grande tristesse dans nos cœurs que je dois annoncer, au nom des personnes les plus proches d’Ari Behn - Ari Mikael Bjørshol de son vrai nom -, qu’il s’est suicidé aujourd’hui."

Si les causes de son suicide ne sont pas encore connues, la détresse d’Ari Behn était palpable dans son dernier ouvrage, Inferno, publié en 2018, dans lequel il évoque sa lutte contre ses troubles de santé mentale.

Comme de nombreuses autres victimes, le comédien avait accusé Kevin Spacey de l’avoir attouché en 2007, lors d’un concert pour le Prix Nobel de la paix, comme il le précisait alors sur la radio norvégienne P4 : 

Publicité

"Nous avons bien discuté, [Kevin Spacey] était assis à côté de moi. Après cinq minutes, il a dit "hé, allons dehors pour fumer". Puis il a mis sa main sous la table et m’a attrapé par les testicules. Mes cheveux étaient sombres à l’époque, j’avais dix ans de moins et j’étais exactement son genre."

Depuis son coming out et ces multiples accusations, Kevin Spacey reste dans l’ombre, et passe entre les mailles du filet à de nombreuses reprises. L’été dernier, l’un de ses procès a été annulé car le téléphone de l’une des victimes contenant les preuves incriminant Kevin Spacey avait disparu. En septembre, un masseur qui accusait également le comédien est décédé d’un cancer, annulant ainsi le procès car "les allégations d’agression sexuelle ne peuvent être prouvées sans la participation de la victime." Enfin, une troisième plainte pour agression sexuelle, acte qui remonterait à 1992, a été refusée par le procureur de Los Angeles pour prescription, comme le rappelle le Huffington Post. 

Plusieurs enquêtes étant encore en cours à Londres, l’acteur va devoir répondre de ses actes devant la Justice. 

Publicité

En attendant Kevin Spacey a décidé de sortir du silence une fois par an, la veille de Noël dans de troublantes vidéos pour souhaiter un "Joyeux Noël" aux internautes.

Par redac, publié le 27/12/2019

Pour vous :