Trailer : Arès, un trip post-apocalyptique dans une France ravagée par la violence

Dans Arès, les Français de 2035, en proie à la pauvreté, sont en pleine révolte. Un film de science-fiction français, plutôt violent. 

Le Français Jean-Patrick Benes avait réalisé son premier long métrage en 2007, Vilaine (qui avait révélé Marilou Berry). Un peu moins de dix ans après, il se détache complètement de la comédie et revient avec un film de science-fiction, où les Français se révoltent et trouvent leur échappatoire dans des combats télévisés.

Publicité

Située en 2035, l'histoire se concentre sur Reda (le Suédois Ola Rapace), un ancien combattant qui se fait appeler Arès, nom du dieu de la Guerre dans la mythologie grecque. Père de famille aux gros bras, il n'a pas vraiment de travail fixe et arrondit ses fins de mois en bossant pour la police. Lorsque sa sœur se fait arrêter, il va devoir sauver sa famille.

Arès, au regard de son trailer ultra-sombre, a des airs de polar social – comme la plupart des films français – mais ose se plonger dans une espèce d'univers post-apocalyptique, où la France est ravagée par la pauvreté et la violence.

On retrouve aux côtés d'Ola Rapace, Éva Lallier (la fille de Sidse Babett Knudsen dans L'Hermine) et Micha Lescot (Camille redouble, Saint Laurent de Bonello et Nos futurs). Le film sortira le 23 novembre prochain, en attendant voici son affiche :

Publicité

( © Gaumont Distribution )

( © Gaumont Distribution )

Par Lucille Bion, publié le 12/10/2016

Copié

Pour vous :