AccueilCinéma

Après The Birth of a Nation, Nate Parker mettra en scène la vie d’un flic

Publié le

par Mehdi Omaïs

Le réalisateur (et acteur) Nate Parker va se pencher sur un biopic plein de promesses…

© 2016 Twentieth Century Fox

Nous n’avions plus eu de ses nouvelles depuis la sortie de The Birth of a Nation, son premier long-métrage en qualité de réalisateur. Voilà que Nate Parker vient de rompre le silence, revenant sur le devant de la scène avec le développement d’un nouveau projet de mise en scène : le drame policier Black & Blue. L’intéressé entend pour l’occasion porter à l’écran le destin méconnu d’un inspecteur de la LAPD (Los Angeles Police Department) Ralph Waddy, qui est décédé l’année dernière. Parker est précisément en train de retravailler la première mouture du scénario, signée par Jim McGrath.

La production a d’ores et déjà sécurisé les droits sur la vie du sujet principal et entend lancer la phase de tournage dès le mois de juillet prochain, à Los Angeles. Pendant l’exercice de ses fonctions, Waddy a travaillé sur de très nombreuses affaires, dont la capture du psychopathe Charles Manson et de ses nombreux disciples suite aux meurtres de l’actrice Sharon Tate et de sept autres personnes en 1969. Il est également connu pour avoir participé à l’arrestation du tueur en série sanguinaire et sataniste Vaughn Orrin Greenwood, surnommé Skid Row Slasher, lequel a assassiné 11 innocents entre 1964 et 1975.

En 1965, Ralph Waddy a été par ailleurs précipité en plein cœur des émeutes de Watts, un quartier majoritairement noir de Los Angeles, qui ont engendré la mort de 34 individus. Trois ans plus tard, il a été appelé pour enquêter sur l’assassinat de Robert Kennedy à l’Ambassador Hotel et il a été, à cette époque, témoin de l’émergence du mouvement Black Panther Party. Pour l’heure, nous ne connaissons pas encore la teneur du scénario de ce long-métrage qui, peut-être, se concentrera sur un seul segment de la vie de son héros plutôt que sur son entièreté.

Pour rappel, The Birth of a Nation, le premier film de Nate Parker, a récolté 15 millions de dollars sur le sol américain et réuni 94 088 spectateurs en France. On y découvrait la destinée de Nat Turner, un esclave cultivé à la merci d’un propriétaire terrien de Virginie en pleine déconfiture financière. Conscient du don de prédicateur de son employé, ce dernier recourrait à ses services pour asservir les esclaves désobéissants. De quoi faire jaillir une rébellion sanglante. Promise à un bel avenir aux Oscars, cette œuvre a été rattrapée par une affaire de viol sur une jeune fille ayant eu lieu en 1999 et à laquelle Parker était mêlé. Il a été acquitté en 2001.

À voir aussi sur konbini :