Le braquage de Kim Kardashian à Paris va avoir droit à un film

Ocean's 8 dans la Ville Lumière.

Le 2 octobre 2016, cinq hommes armés se sont introduits dans l’hôtel de luxe place de la Madeleine à Paris où séjournait Kim Kardashian. Ils l’ont menacée avec leur arme avant de lui dérober 9 millions d’euros de bijoux. Il s’agit du plus important vol commis sur un particulier depuis plus de vingt ans en France.

Il était certain qu’un tel fait divers allait inspirer le 7e, le 8e et même le 9e art. C’est Julien Dumont, François Vignolle et Grégory Mardon qui se sont saisis les premiers de cette affaire, qu’ils ont adaptée dans leur bande dessinée Les Bijoux de la Kardashian, parue aux éditions Glénat.

Publicité

Joann Sfarr (Gainsbourg, vie héroïque, Le Chat du Rabin) s’est également librement inspiré de cet exceptionnel cambriolage qu’il a mis en images dans sa future bande dessinée à paraître chez Dargaud, Fashion Week.

Mais il n’a pas l’intention de s’arrêter là. Le Film Français a révélé qu’il allait également porter sa BD à l’écran, dans une comédie coécrite avec Marion Festraëts. Elle mettra en scène une équipe de braqueurs à l’ancienne alléchés par les bijoux d’une célèbre influenceuse, sur fond de Fashion Week. "Dans Fashion Week, je me demande : qui est l’idole de notre temps ? L’idée d’une déesse affublée des défauts de l’époque, aux prises avec la pègre ; un conte qui me ressemble. Je vais filmer une comédie populaire, inspirée de faits réels, avec des truands du vieux monde. Le crépuscule du patriarcat. Le musée de l’Homme, en somme."

Par Manon Marcillat, publié le 04/10/2019

Copié

Pour vous :