AccueilCinéma

Ansel Elgort, l'acteur de Baby Driver, est accusé d'agression sexuelle

Publié le

par Manon Marcillat

(© Sony Pictures)

Dans un post Instagram, il nie ces accusations.

L’acteur de 26 ans, connu pour ses rôles dans Nos Étoiles contraires, Divergente et Baby Driver, est accusé d’agression sexuelle par une jeune femme prénommée Gabby qui a livré vendredi dernier son témoignage dans un post sur Twitter.

Elle y détaille son histoire avec l’acteur américain qui l’aurait agressée en 2014 alors qu’elle n’avait que 17 ans. De son côté, Ansel Elgort était alors âgé de 20 ans.

Gabby a partagé un texte expliquant son histoire ainsi qu’une photo d’elle et de l’acteur et des captures d’écran de leurs messages sur Snapchat. Elle explique avoir eu de nombreux échanges privés avec l’acteur avant de le rencontrer puis décrit son agression de façon détaillée.

"Quand c’est arrivé, au lieu de me demander si je voulais arrêter car il savait que c’était ma première fois, que je pleurais de douleur et que je ne voulais pas le faire […], il m’a fait croire que le sexe devait se dérouler ainsi. J’étais si jeune et il le savait."

Gabby a également expliqué qu’Ansel Elgort lui a demandé de se taire afin de ne pas ruiner sa jeune carrière et qu’elle souffre aujourd’hui de stress post-traumatique. Elle a supprimé son compte Twitter depuis mais des captures d’écran de ses déclarations subsistent sur le réseau social : 

Samedi, l’acteur a réagi à ces accusations sur Instagram. Il reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec Gabby mais avance l’argument d’un rapport consenti.

"Je ne peux pas prétendre comprendre les sentiments de Gabby, mais sa description des événements n’est pas la bonne. Je n’ai jamais, et n’aurais jamais, agressé qui que ce soit. La vérité c’est que, à New York en 2014, alors que j’avais 20 ans, Gabby et moi avons eu une relation brève, légale et entièrement consentie. Mais je n’ai pas su gérer la rupture. Je n’ai plus répondu à ses messages, ce qui était cruel et immature. Je sais que mes excuses tardives n’absolvent pas mon comportement inacceptable lorsque j’ai disparu."

À voir aussi sur konbini :