AccueilCinéma

Dans le trailer d'Angle mort, un flic raciste sombre dans la violence

Publié le

par Lucille Bion

Toujours révolté par le racisme, Nabil Ben Yadir revient avec Angle mort, un film noir qui suit la descente aux enfers d’un flic raciste.

Nabil Ben Yadir, l’homme derrière La Marche et Les Barons réapparait dans le milieu, après une absence longue de trois ans, avec Angle mort, un film de genre très noir et violent, tourné en flamand et en français.

Jan Verbeeck, le héros, est un flic pas très commode et cynique, qui appartient à la brigade des stups. À Anvers, il est extrêmement connu, pour ses discours souvent racistes notamment. Et en pleine période électorale, il ne manque pas de faire scandale en annonçant qu’il met un terme à sa carrière pour se lancer en politique, dans un parti d’extrême droite, le VPV. Mais pour son dernier jour dans la peau d’un commissaire sûr de lui, il part à Charleroi mener une enquête qui va lui porter préjudice…

Peter Van den Begin, qu’on avait déjà vu dans Les Ardennes de Robin Pront nous rappelle la même inquiétude, qui imprégnait ce film belge, sombre et intense. Mais Nabil Ben Yadir semble avoir injecté à son Angle mort la nervosité sophistiquée en plus, comme pour nous rappeler qu’il est toujours présent, et qu’il n’a rien perdu de son engagement social. À ne pas manquer.

Le film sortira en Belgique le 25 janvier.

À voir aussi sur konbini :