AccueilCinéma

Invincible : le film d'Angelina Jolie sortira finalement en Chine

Publié le

par Aline Cantos

Louis Zamperini et la réalisatrice Angelina Jolie

Les liens d’Angelina Jolie avec l'Empire du Milieu semblaient être compromis depuis son intervention en faveur de l’indépendance taïwanaise en 2014. Pourtant, son nouveau film a désormais une date de sortie chinoise. 

Louis Zamperini et la réalisatrice Angelina Jolie

La sortie d'Invincible, ou Unbroken de son titre original, semblait pourtant bien compromise sur le marché asiatique.

Le deuxième long métrage de la talentueuse actrice américaine relate l’histoire, basée sur des faits réels, de Louis Zamperini, coureur et figure de courage majeure de la Seconde Guerre Mondiale, dont l’avion se crashe en mer, laissant 3 survivants à bord d’un canot. Ces derniers sont ensuite envoyés dans un camp de prisonniers de guerre japonais qui ne leur épargne aucune forme de torture.

Montrant une facette sombre de l’histoire du Japon, Angelina Jolie s’est déjà attirée les foudres du pays du soleil levant ainsi que de ses nationalistes les plus actifs. L’accusant de racisme et d’un trop plein d’inventivité, ces derniers ont largement contribué au boycott du film dans le pays.

Malgré le temps qui s’est écoulé depuis la guerre, les japonais semblent avoir peur d’hériter à nouveau de cette image ternie par la barbarie. Invincible est violent, mais ce qu’il est par dessus tout, c’est une fenêtre sur l’histoire.

Invincible en Chine, un parti pris risqué

Cependant, il ne fait pas bon pour les Japonais d’ouvrir cette fenêtre à la vue chinoise. Avec des relations tendues depuis des centaines d’années et deux guerres, entre 1894 et 1895 puis entre 1937 et 1945, qui ont largement contribué à entretenir le désamour réciproque des deux pays, la sortie chinoise de ce film a fait l’objet de multiples débats.

Le ressentiment anti-japonais est le principal facteur de peur concernant la projection d’Invincible en Chine. Incitation à la haine ou film historique à vocation pédagogique ? Il semblerait que la Chine ait tranché. Le film paraîtra le 30 janvier dans les salles du pays.

Souhaitons à Angelina Jolie que les chinois aient oublié ses déclarations de 2014. Après les 57 années attendues par Universal pour voir sortir en salle l’histoire dont ils ont acheté les droits en 1957, ce serait dommage d’essuyer un échec pesant 1,3 milliards de spectateurs.

Le trailer ici :

À voir aussi sur konbini :