Un alphabet ancestral africain a inspiré une langue du film Black Panther

Comme la Terre du Milieu, le Wakanda a aussi ses propres dialectes.

(© Matt Kennedy/Marvel Studios)

Nous sommes nombreux à avoir espéré, après avoir vu Black Panther, que le Wakanda existe réellement. Un pays africain qui n’aurait jamais été colonisé et qui aurait, de fait, pu prospérer sans influence européenne.

Publicité

Mais comme ce n’est pas le cas, le pays inventé pour l’adaptation cinématographique du comic de Marvel est le fruit d’un patchwork de traditions de nombreux pays d’Afrique.

Des costumes aux traditions, aucun détail n’a été laissé de côté, y compris les langues parlées dans ce pays fictif. Et si la plus utilisée est l’anglais, les habitants du Wakanda ont également leur propre dialecte, inspiré du isiXhosa qui est originaire d’Afrique du Sud, ainsi que leur propre alphabet, qui emprunte des symboles du Nsibidi, un langage ancestral originaire du Nigeria.

Vieux de plusieurs siècles, le Nsibidi est composé de symboles plutôt que de mots. Il apparaît à plusieurs moments du film, notamment sur les piliers de la salle du trône de T’Challa. Les symboles que l’on aperçoit sont en fait une version arrangée du traditionnel Nsibidi, imaginée par la graphiste du film, Hannah Beachler.

Publicité

Interviewée par Indiewire, elle explique qu’il lui a fallu environ six mois de recherches pour mettre à jour le Nsibidi et créer tout un alphabet. "Les hiéroglyphes de cette langue avaient besoin d’évoluer vers une version plus moderne", raconte-t-elle.

"Il s’agissait de rendre hommage à des langages perdus, mais aussi de porter l’idée que l’afrofuturisme se réapproprie ces langages."

La salle du trône de T’Challa. (© Film Frame/Marvel Studios)

Publicité

Des rues du Wakanda au laboratoire de Shuri, la langue apparaît à de nombreuses reprises dans le film, avec des déclinaisons stylistiques adaptées à chaque lieu :

"Ce que vous voyez dans le film, ce n’est que la surface apparente de la civilisation tout entière que nous avons créée", conclu Hannah Beachler.

(© Marvel/YouTube)

Publicité

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Daniel Orubo, publié le 26/02/2018

Pour vous :