Alexandre Desplat abandonne Star Wars pour composer la BO du Valérian de Besson

Tout le monde s'arrache Alexandre Desplat : le compositeur a délaissé Rogue One : A Star Wars Story pour rejoindre l'équipe du film de Luc Besson, Valérian et la Cité des mille planètes.

valerian

Dane DeHaan sera Valérian tandis que Cara Delvigne interprétera Laureline. (© EuropaCorp Distribution)

Très convoité, le compositeur Alexandre Desplat a forcément un agenda bien rempli. Ainsi il n'a eu aucun complexe à abandonner l'équipe de Rogue One: A Star Wars Story, dont les reshoots s'éternisaient semble-t-il, pour retrouver Luc Besson qui adapte actuellement la BD Valérian. Dans la foulée, Michael Giacchino (Ratatouille, Vice-versa) vient d'être désigné pour le remplacer.

Publicité

Luc Besson, qui avait engagé le compositeur de longue date, a donc souhaité sur les réseaux sociaux, avec beaucoup d'entrain, la bienvenue à Alexandre Desplat dans l'équipe de son film Valérian et la Cité des mille planètes. Attendu le 26 juillet prochain, ce film de science-fiction réunit Rihanna, Cara Delevingne et Dane DeHaan, le James Dean d'Anton Corbijn dans Life. 

Une photo publiée par @lucbesson le

Publicité

Un CV en or

Sur le CV du compositeur, c'est le nom du réalisateur français Jacques Audiard qui revient le plus (Regarde les hommes tomber, Un héros très discret, Sur mes lèvres, Un prophète). Mais le duo s'est surtout illustré grâce à De rouille et d'os et De battre mon cœur s'est arrêté, petit bijou sorti en 2005, dans lequel Romain Duris joue une petite frappe mélomane. Deux films qui ont permis à Alexandre Desplat de remporter autant de César. Un troisième lui fut décerné en 2010 pour son travail sur The Ghost Writer de Roman Polanski avec qui il a ensuite travaillé sur La Vénus à la fourrure.

De l'autre côté de l'Atlantique, le compositeur a également travaillé avec Wes Anderson, sur Moonrise Kingdom et The Grand Budapest Hotel, pour lequel il décrocha un Oscar en 2015.

Publicité

C'est également lui qui a signé les BO d'Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2 (David Yates), des Marches du pouvoir (George Clooney), du Discours d'un roi (Tom Hooper), d'Argo (Ben Affleck) ou encore de L'Étrange Histoire de Benjamin Button (David Fincher). La liste est terriblement longue.

Tout le monde s'arrache ce compositeur qui pourrait bientôt faire de l'ombre au maître Hans Zimmer. On pourra retrouver son travail dès le 2 novembre dans Réparer les vivants de Katell Quillévéré.

Par Lucille Bion, publié le 22/09/2016

Copié

Pour vous :