AccueilCinéma

Les adieux émouvants d'Alan Rickman à Harry Potter

Publié le

par Juliette Geenens

qsd

En 2011, l'interprète du ténébreux professeur de potions de Poudlard écrivait une poignante lettre d'adieu à la saga écrite par J. K. Rowling.

Alan Rickman dans Harry Potter

Huit films, des années de tournages et autant de souvenirs partagés avec le même casting, il est évident que Harry Potter a laissé des marques à ses acteurs, et Alan Rickman ne fait pas exception.

Dans une lettre d'adieu, publiée par le magazine britannique Empire en 2011, l'acteur anglais, décédé jeudi 14 janvier, avait exprimé sa vive émotion à quitter l'univers de Harry Potter. Il remercie J. K. Rowling, l'auteure des livres, pour avoir eu l'idée de cette histoire qu'il qualifie "d'impressionnante et pleine de délicatesse".

L'acteur a rédigé ce texte durant la postproduction du denier volet de la saga, Les Reliques de la Mort, alors qu'il mettait la dernière main aux voix du professeur Rogue. Son personnage possédait un rôle clé dans le récit. Sa nature froide et sévère avait également marqué la plupart des fans.

Voici la lettre dans son intégralité, telle qu'elle a été publiée par Empire le 26 avril 2011 :

"Je reviens tout juste du studio de doublage, où j'ai parlé au micro en tant que Severus Rogue, pour la toute dernière fois. Sur l'écran, il y avait des flashbacks de Daniel [Radcliffe], Emma [Watson], et Rupert [Grint], datant de dix ans. Ils avaient 12 ans. Je suis aussi revenu de New York récemment, et pendant que j'étais là-bas, j'ai vu Daniel chanter et danser (de manière brillante) à Broadway. Le temps de toute une vie semble s'être écoulé en quelques minutes.

Trois enfants sont devenus des adultes depuis le coup de téléphone de Jo Rowling, contenant ce petit indice qui m'a persuadé qu'il y avait bien plus en Rogue qu'un costume immuable. Même si seulement trois livres étaient parus à l'époque, elle tenait d'une main sûre un récit impressionnant et plein de délicatesse.

Raconter des histoires est un besoin ancestral. Mais l'histoire a besoin d'un bon conteur. Merci pour tout cela, Jo."

Alan Rickman.

Maintenant, vous pouvez sortir vous mouchoirs.

© Empire magazine.

À propos du "petit indice" de J.K. Rowling dont parle Alan Rickman, l'acteur britannique en disait plus dans un entretien réalisé auprès de RTE :

"Elle m'a donné une petite information, et j'ai toujours dit que je ne le partagerai à personne, je ne l'ai pas fait et ne le ferai jamais. Ce n'était pas un point crucial de l'intrigue, en aucune façon, mais il a été crucial pour moi comme pièce d'information qui m'a fait voyager dans une voie et pas dans une autre".

Le 18 janvier dernier, la romancière évoquait sur Twitter cet indice, affirmant :  "J'ai dit à Alan ce qu'il se cachait derrière le mot 'Always'". "Always" correspond à une déclaration de Rogue à propos de son amour pour Lily, la mère d'Harry Potter.

À voir aussi sur konbini :