( Kill Bill © Miramax)

"Tu ne mérites pas une balle" : Uma Turman va bientôt s’exprimer sur l’affaire Weinstein

Uma Thurman, encouragée par ses proches, songe finalement à prendre la parole pour dénoncer les agissements d’Harvey Weinstein, celui qui a produit ses plus grands films.

Uma Thurman dans Kill Bill : Volume 2. (© Miramax)

Révélée grâce aux films de Quentin Tarantino (Pulp Fiction, Kill Bill), Uma Thurman a longtemps bossé avec Harvey Weinstein. Sauf que depuis un peu plus d’un mois, le célèbre producteur de Miramax et de la Weinstein Company (dont il a été viré) est devenu la cible de toute la famille du cinéma.

Publicité

En effet, le New York Times a mis en lumière, le 5 octobre, des pratiques immondes d’Harvey Weinstein, qui aurait profité de son pouvoir pour harceler et agresser sexuellement des femmes. Certaines victimes (des actrices, mannequins et assistantes) parlent même de viols.

À la suite de ces révélations, les regards se sont tournés vers (le douteux) Quentin Tarantino, qui ne jurait que par Miramax pour la distribution de ses films. Si ce dernier clamait haut et fort, au début qu’il ne savait rien sur les agissements de son producteur principal, il a ensuite avoué au New York Times, qu’il regrettait de ne pas avoir dénoncé un comportement "dont tout le monde était au courant". Dans les colonnes du journal, on lit par exemple qu’il savait que Rose McGowan et Mira Sorvino avaient toutes les deux subi des attouchements non consentis de la part du producteur.

Au début du moins de novembre, Uma Thurman a commencé à laisser penser qu’elle avait aussi été victime d’Harvey Weinstein. Asia Argento, qui dit avoir été violée par le businessman, l’a encouragée à prendre la parole sur Twitter :

Publicité

Traduction : "Chère Uma Thurman, que la paix soit avec toi et ton âme. On a besoin de la force de ta voix, c’est important."

Finalement, l’actrice a utilisé le hashtag #metoo, (qui a beaucoup été utilisé en parallèle de "#balancetonporc") pour déclarer qu’elle allait bientôt faire des grandes révélations :

Publicité

Traduction : "Joyeux Thanksgiving ! Je suis très reconnaissante aujourd’hui, d’être en vie pour ceux que j’aime, et pour ceux qui ont le courage de se battre pour les autres. J’ai dit récemment que j’étais en colère, et j’ai plusieurs raisons de l’être, #metoo, au cas où vous ne pourriez pas le voir sur mon visage.

Je pense que c’est important de prendre son temps, d’être juste, exact, alors… Joyeux Thanksgiving à tous ! (Sauf toi Harvey, et tous tes vicieux conspirateurs – je suis contente que cette affaire se déroule lentement : tu ne mérites pas une balle).

Restez à l’écoute,

Uma Thurman."

La vengeance est un plat qui se mange froid : elle n’a pas incarné la mariée de Kill Bill pour rien.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 24/11/2017

Pour vous :