( © Reservoir Dogs )

Affaire Weinstein : Tarantino avoue qu’il était au courant

Après une première déclaration où il exprimait sa surprise au sujet des agissements du célèbre producteur, le réalisateur américain a finalement changé sa version des faits.

Quentin Tarantino dans Reservoir Dogs. (© Metropolitan Filmexport)

On avait du mal à y croire, et on avait visiblement raison. Quentin Tarantino, collaborateur de longue date d’Harvey Weinstein – qui avait distribué son premier film, Reservoir Dogs, avant de produire la plupart des suivants –, expliquait il y a quelques jours que les accusations contre le producteur avaient été des "révélations" pour lui, et qu’il était alors "abasourdi, le cœur brisé". Finalement, il est revenu sur ses propos.

Publicité

Dans une interview accordée au New York Times, le réalisateur explique avoir été au courant des agissements de son collègue, et regretter de ne pas avoir agi plus tôt :

"J’en savais assez pour en faire plus que ce que j’ai pu faire. […] C’était plus que des rumeurs habituelles, des potins traditionnels. C’était pas du bouche-à-oreille. Je savais qu’il avait fait plusieurs de ces choses. […]

J’aurais aimé prendre mes responsabilités face à ce que j’entendais. Si j’avais fait ce que j’aurais dû faire, je n’aurais pas dû travailler avec lui."

Un peu plus loin dans l’interview, le cinéaste explique qu’il savait pour l’accord signé entre Rose McGowan et Harvey Weinstein, mais aussi que son ancienne compagne, Mira Sorvino, lui avait signalé des avances et des attouchements non consentis de la part du producteur. Cela ne l’a pas empêché de continuer à bosser avec lui. "J’ai marginalisé les incidents, dit-il, avant de préciser : "Tout ce que je pourrais dire désormais ressemblera à une excuse pourrie."

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 20/10/2017

Pour vous :