AccueilCinéma

Accusé d'agression sexuelle, David Moreau a quitté le tournage de son propre film

Publié le

par Manon Marcillat

Une technicienne a porté plainte contre le cinéaste qui, fait extrêmement rare, a été écarté des plateaux.

David Moreau, qui a notamment réalisé 20 ans d’écart avec Pierre Niney et Virginie Efira, est accusé d’agression sexuelle par une technicienne présente sur le tournage de son nouveau film, King, selon les informations du Parisien.

Les faits se seraient déroulés en septembre dernier sur le tournage du film, à Sète, dans l’Héraut. Ils auraient eu lieu en dehors du plateau et des heures de travail. La technicienne avait alors quitté le tournage dans la foulée et avait affirmé son intention de porter plainte. Une source a confirmé au Parisien qu’une plainte a bien été déposée et qu’une enquête allait être ouverte par le parquet de Montpellier.

La productrice Didar Domehri ainsi que Pathé, coproducteurs du film, ont donc décidé d’éloigner le réalisateur de son plateau "le temps d’y voir plus clair". Il a été remplacé par son directeur de la photographie, Antoine Sanier, pour la fin du tournage en Auvergne. Une décision courageuse et encore rare dans le milieu du cinéma, qui résulte directement du mouvement #MeToo. Selon une technicienne de l’équipe : "Il y a 5 ans, David Moreau n’aurait pas été écarté." Le réalisateur sera également tenu à l’écart de la post-production.

Ce film à gros budget, coécrit par David Moreau lui-même, était entré en tournage le 13 mars dernier, juste avant les mesures de confinement, et avait repris en juillet. King racontera l’histoire d’une jeune fille qui sauve un lion d’un trafic d’animaux pour le ramener en Afrique. Figureront au casting Gérard Darmon, Thibault de Montalembert et Eye Haïdara.

Valérie Lépine-Karnik, présidente de l’Union des Producteurs de cinéma, nous parlait des difficultés rencontrées par les producteurs du film suite à la suspension du tournage en mars dernier.

À voir aussi sur konbini :