AccueilCinéma

Un Creux dans mon cœur, un court-métrage à la Xavier Dolan

Publié le

par Lucille Bion

( © Vimeo )

Neuf minutes, c’est le temps qu’il a fallu à Mees Peijnenburg pour nous séduire avec son court-métrage, Un Creux dans mon cœur.

Présenté à la Berlinale, aux Lions à Cannes, à Chicago… Un Creux dans mon cœur (A Hole in my Heart en anglais) a séduit toute la planète à coups de poésie et de réalisme descriptif. Dans un noir et blanc résolument moderne, le film s’intéresse à la vie d’un ado banal, juste un peu replié sur lui-même. Sa maladresse avec les filles, ses virées avec ses potes, la tendresse de sa mère…

Mais finalement, le montage nous fait découvrir une réalité plus sombre, celle qui confronte les âmes encore fragiles à ce qui fait le plus mal, les accidents de la vie qui changent pour toujours les Hommes, et surtout les jeunes. Les catastrophes qui restent dans la tête, des images chocs qui impriment notre rétine pour toujours. Derrière les longs plans subjectifs qui suivent une route sinueuse et infinie, on comprend vite, en effet, qu’il y a la perte.

La force de Mees Peijnenburg, le réalisateur, est de rester dans la suggestion et de ne jamais montrer le drame. Selon Arte, le jeune Néerlandais montait déjà des films avant d’étudier le cinéma à l’European Film College au Danemark. Il a déjà signé Wij Waren Wolven, Les cowboys pleurent aussi et Bloedhond… Un réalisateur prometteur, qui nous fait penser à Xavier Dolan. Celui qui pense aussi, qu’au final, on finit toujours tout seul. Ou que l’on est toujours seul avec soi-même.

À voir aussi sur konbini :