Tenet, le prochain film de Nolan, ne sortira qu'à une seule condition

Une condition en forme de pourcentage.

Le déconfinement se fait progressivement, et certaines choses sont encore bien floues. Nous ne savons pas quand, de manière sûre, les salles de concerts vont rouvrir, les théâtres, et même les salles de cinéma. Tout laisse à penser que nous pourrons nous refaire une toile à partir de début juillet, mais c’est dans le meilleur des cas. Et si elles rouvrent, avec quels films ?

Pour l’instant, les deux seuls blockbusters prévus pour le mois de juillet sont Mulan et l’évènement Tenet de Christopher Nolan. Tous deux sont prévus pour le 22 juillet en France, mais Mulan sortira outre-Atlantique le 24, là où le Nolan est attendu dès le 17 juillet. Mais est-ce possible que ces films sortent aussi tôt ?

Publicité

Deadline a enquêté, et des sources proches de la Warner (qui produit le film du cinéaste britannique) indiquent que si 80 % des cinémas à travers le monde n’ont pas rouvert d’ici la date fatidique, le film serait repoussé. Ce n'est pas une surprise, car c’est l’un des plus gros évènements cinéma de l’année – Nolan qui revient à un thriller SF qui est, selon d’autres sources, aussi incroyable qu’Inception. On comprend que la Warner ne veuille pas rater sa sortie !

Surtout que le film a coûté la bagatelle de 200 millions de dollars au studio et que, selon les sources de Deadline toujours, Nolan devrait toucher 20 % des premiers dollars de recettes – comprendre que pour rentrer dans ses frais, la Warner a besoin d’avoir un très beau box-office. Si au moins 3 500 cinémas aux États-Unis et 30 000 cinémas à travers le monde n’ont pas rouvert leurs portes, l’opération serait trop dangereuse pour le studio.

Autant dire que cela semble compliqué. Déjà parce que les cinémas de New York, Los Angeles et San Francisco représentent à chaque fois au moins 25 % du box-office du premier week-end. Or, New York est la ville la plus touchée par le Covid-19 aux États-Unis, le confinement de Los Angeles a été rallongé de trois mois il y a peu et, avant ça, on nous annonçait que les cinémas californiens ne rouvriraient pas avant plusieurs mois.

Publicité

Et quand bien même le nombre de cinémas ouverts requis serait atteint pour la date du 17 juillet, est-ce que la population mondiale est prête à se ruer en salles obscures ? Et est-ce que les salles de cinéma ne vont pas mettre en place des procédures pour maintenir la distanciation sociale requise ? Si oui, comment faire de gros hits en salle aussi rapidement qu’avant ?

Tout laisse à penser que cet été sera maigre en grosses sorties, et qu’on n’est pas près de revoir des salles pleines à craquer avant un bout de temps.

Par Arthur Cios, publié le 19/05/2020