Les 5 questions qu’on s’est posées après avoir vu Ant-Man et la Guêpe

Maintenant que le nouveau Marvel est sorti en salles, discutons un peu de ce qu’il implique pour l’avenir du MCU et des personnages concernés.

Le dernier volet de la grande aventure du Marvel Cinematic Universe est comme une pause, une respiration nécessaire pour les fans. De quoi se poser un peu après les évènements tragiques d’Infinity War, mais qui permet aussi de s’armer de patience avant le 21e film de l’infrastructure, Captain Marvel, qui s’annonce comme énorme et qui changera toute la donne, même s’il ne sortira pas avant le mois de mars 2019 — soit dans 8 mois, et cela fait longtemps que les marvelophiles n’ont pas eu à attendre autant pour un long-métrage.

Publicité

Mais plus que ces aspects purement calendaires, le film est une réussite, et fait mieux que le premier volet qui était déjà bien fichu ! Il est drôle et intelligent, avec des scènes d’action costaudes. Il se paye une vilaine très bien écrite et une super-héroïne très présente et ultra badass. Peyton Reed récidive et touche juste. Pourtant, le succès des derniers volets, notamment le dernier et son climax titanesque, a foutu une certaine pression sur le réalisateur et le reste du casting.

Le film n’est néanmoins pas qu’une aventure classique, un long-métrage d’action sur les relations familiales en dehors du MCU et soulève tout un tas de questions, que ce soit sur l’avenir des personnages, sur le film, et sur ce qu’il implique pour le futur de Marvel. Attention, la suite de cet article ne sera composée quasi exclusivement que de spoilers. Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus.

#1. Concrètement, c’est quoi les pouvoirs de cette chère Janet Van Dyne ?

Michelle Pfeiffer, aka Janet, femme de Hank et mère de Hope. (© Marvel Studio / Disney)

Publicité

Parmi les nombreux questionnements soulevés par le film, et pour lesquels on reste sans réponse pour l’instant, pas mal concernent cette chère Janet. On sait que le champ quantique dans lequel elle est restée prisonnière une trentaine d’années est un endroit bien mystérieux qui “vous change de manière qu’on ne peut imaginer”, tels sont les mots de l’intéressée.

La Guêpe première génération explique à son mari, une fois qu’ils se retrouvent dans ce monde miniature, qu’elle a dû s’adapter et évoluer pour survivre dans cette drôle de zone en dehors de nos lois relatives à l’espace-temps. Ce qui peut expliquer le fait qu’elle ait survécu aussi longtemps sans manger, par exemple (un détail qui n’en est pas vraiment un).

Concrètement, il semblerait que tout ce temps passé dans ce monde ait remodelé son esprit et son corps. Si Bill et Ghost veulent la récupérer pour son énergie, cela signifie au passage qu’elle en contient une quantité importante — un point intéressant puisque dans l’intrigue des comics Secret Invasion, les Skrulls transforment, grâce à cette même énergie, la Guêpe en espèce de bombe humaine. Une énergie qu’elle peut transférer, comme elle le prouve en “sauvant” Ghost de sa malédiction grâce à cette dernière, du bout de ses doigts.

Publicité

On pourra également noter le fait qu’elle réussit à contacter Scott par l’esprit, ce qui reste assez important et nouveau dans le grand MCU. Plus encore, elle le contrôle le temps de quelques minutes. Plutôt impressionnant.

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a encore plein de choses autour de ce personnage que l’on connaît encore peu et qu’on espère découvrir à l’avenir — quand elle reviendra du monde des morts après Avengers 4 (si elle revient). Ce serait bête de se payer Michelle Pfeiffer pour la voir moins de 10 minutes au total.

#2. Est-ce que Ghost est vraiment guérie ?

Décidément, les méchants sont de mieux en mieux écrits ici-bas. (© Marvel Studio / Disney)

Publicité

Le personnage de Ghost est fichtrement bien écrit. Car plus qu’une vilaine classique qui veut prendre le contrôle du monde, on est face à un personnage humain qui tente juste de survivre et veut se débarrasser de pouvoirs qu’elle ne veut pas.

C’est une menace, non une "méchante" à proprement parler. Au point qu’une fois libérée par Janet de ce fardeau, elle pourrait presque devenir une héroïne et rejoindre la gentille clique des Pym/Van Dyne/Lang. Enfin, le fait est qu’il semble que Janet lui ait retiré l’intégralité de ses pouvoirs. Il ne reste alors plus qu’une super combattante. De là à rejoindre les Avengers, il y a un grand écart.

Néanmoins, ce happy ending n’est peut-être qu’illusion. Si on retrouve nos héros dans la scène post-générique, c’est pour que Scott aille chercher des particules du champ quantique pour Ghost. L’homme-fourmi le formule très clairement. Pour la stabiliser, la maintenir en vie ? Pour lui redonner des pouvoirs ? Cela implique dans tous les cas que ce qu’a fait Janet n’est pas suffisant, et qu’elle ne peut pas recommencer l’exercice.

En réalité, ses pouvoirs sont assez fous et bien pratiques quand ils sont bien maniés — même si cela est une torture pour l’intéressée. On imagine bien Ghost reprendre son rôle dans les films à venir. Qui sait, elle a peut-être survécu au tirage au sort de Thanos. Pire, c’est peut-être elle qui va venir sauver Scott, qui est resté bloqué dans le champ quantique. En tout cas, on veut revoir ce personnage beaucoup trop cool à l’avenir, donc on croise les doigts et on attend.

Quand on a posé la question au réalisateur d’un potentiel retour de Ghost, nous sommes revenus bredouille en tout cas.

#3. Pourquoi Scott et la famille Pym ne sont pas au courant des événements d’Infinity War ?

Ceeeeeee genre de réunion de famille. (© Marvel Studio / Disney)

Le Marvel Cinematic Universe a beau être chapeauté d’une main de maître par Kevin Feige, il est loin d’être infaillible. On a pu trouver ici et là dans les films de super-héros quelques incohérences et les fans se souviennent tous du bug temporel engrangé par la timeline de Spider-Man : Homecoming. Dans la même idée, on peut se demander comment un cataclysme tel que l’arrivée de l’Ordre Noir sur Terre passe inaperçu auprès des héros d’Ant-Man et la Guêpe.

Le second film centré sur Scott Lang reprend peu de temps après les événements de Civil War. Lui et plusieurs justiciers étaient enfermés dans la prison du Raft. Pourtant, on apprend dès le début du film que Scott et Clint Barton ont passé un deal avec les autorités pour quitter le centre de détention et vivre temporairement en probation, assignés à résidence. L’alter ego d’Ant-Man consacre alors son temps à sa fille, à jouer de la batterie électronique et à zoner devant la télévision. Mais comment diable peut-il rater une attaque d’envergure cosmique sur New York ?!

La seule explication plausible (outre une nouvelle incohérence) est d’accepter qu’exception faite de la scène post-générique, Ant-Man et la Guêpe se déroule entre Civil War et Infinity War. Après tout, le combat contre Thanos dans le crossover ne dure que deux à trois jours. Par ailleurs, on ne sait toujours pas comment le temps s’écoule au sein du champ quantique. Selon toute logique, il devrait passer plus lentement que dans le monde réel (voire carrément ne pas prendre en compte les événements extérieurs), ce qui viendrait justifier la forme olympienne de Janet à sa sortie de l’infiniment petit.

À cette dernière question, on trouvera sans nul doute une réponse dans le quatrième volet des Avengers.

Si on en croit le réalisateur Peyton Reed, Ant-Man et la Guêpe a toujours été considéré comme un film standalone, qui devait revenir à des enjeux plus street-level. Une idée plutôt maligne quand on sait que la survie des super-héros dépendra en grande partie de Scott et de ses découvertes sur le champ quantique, probablement capable d’inverser d’une manière ou d’une autre les effets des Pierres d’Infinité.

#4. Comment Scott va s’en sortir ?

On n’a pas d’images de Scott dans le champ quantique du deuxième volet, du coup on vous met une photo du premier où il y est, histoire de rester cohérent. (© Marvel Studio / Disney)

C’est en réalité la plus grande question que les fans se posent après avoir vu cette scène post-générique. Certes, Hank, Hope et Janet ont subi le "snap" de Thanos mais surtout, notre principal protagoniste qui avait rejoint les Avengers le temps d’une baston mythique sur un tarmac d’aéroport en Allemagne dans Captain America : Civil War est bloqué dans le champ quantique.

Bon, une chose est sûre (attention, spoilers potentiels pour les films à venir) : Scott sera de la partie dans Avengers 4. Des photos de tournage ont leaké de ce nouveau volet et on voyait Bruce Banner accompagné de Tony Stark, Steve Rodgers et… Scott Lang. Les images sèment le trouble, à cause du costume de Cap' qui ressemble à celui du premier Avengers. La solution serait-elle d’utiliser le champ quantique comme voyage dans le temps ? Un peu tordu mais pourquoi pas. On y reviendra plus tard.

Le fait est que Scott sera quoi qu’il en soit de retour. Si cela ne passe pas par un voyage dans le temps, alors ce sera par quelqu’un qui viendra le chercher. Cela peut être Ghost (et pourquoi pas ?), ou un génie qui pourrait comprendre la technologie de Pym, donc Banner ou Stark — ou Bill Foster d’ailleurs.

À moins qu’il ne s’agisse de Captain Marvel, dont on ne connaît pas encore l’étendue des pouvoirs, si ce n’est qu’ils seront liés à la technologie des Skrulls et que le champ quantique devrait être quelque part dans l’équation ? Après tout, tout est possible.

Reste à savoir maintenant si son trajet plus long que le premier aura un impact sur ce dernier, et s’il reviendra avec quelques pouvoirs supplémentaires, façon Janet. On l’espère en tout cas.

#5. Quel avenir pour le champ quantique dans le MCU ?

L’avantage de rester à taille humaine, c’est que les créatures immondes de l’infiniment petit ne seront jamais géantes pour nous, pauvres humains. (© Marvel Studio / Disney)

Ce dernier sera intimement lié à Scott Lang, ou à Captain Marvel, comme expliqué ci-dessus. Dans les comics, le champ quantique est appelé Microverse et comporte une structure similaire à celle des films. Toutefois, ce monde se présente comme un gigantesque univers découpé en de multiples dimensions parallèles. En son sein, le temps et l’espace n’existent pas et c’est une information essentielle pour théoriser sur l’histoire d’Avengers 4.

En effet, dans lesdites photos de tournage qui ont fuité (attention, une fois encore, spoilers potentiels), on pense apercevoir le Captain America des années 1940. Or, il se trouve à côté des versions d’aujourd’hui de Bruce Banner, Scott Lang et Tony Stark dans les ruines de New York… après l’attaque des Chitauris. La théorie la plus plausible est alors de voir le champ quantique comme un moyen de transport à travers le temps et l’espace, que nos héros vont emprunter pour bouleverser le cours des choses.

Si l’hypothèse paraît un peu grosse, on sait que Tony, Shuri (si elle a survécu au snap de Thanos) et Banner font partie, avec le couple des Pym et Bill Foster, des plus grands génies du Globe. Ainsi, les trois cerveaux combinés auraient la capacité de comprendre le travail d’Hank et Janet pour mieux exploiter à leur tour le monde de l’infiniment petit, tout en aidant à délivrer Scott qui aura passé un temps considérable dans cet univers pour en comprendre son fonctionnement.

Par ailleurs, le physicien Spiros Michalakis, qui travaille en tant que consultant sur le MCU, a confirmé l’apparition du champ quantique dans le film Captain Marvel. L’héroïne étant incontestablement le plus puissant personnage de cet univers, elle connaîtra un moyen d’exploiter les pouvoirs du champ quantique pour sauver la moitié de l’humanité.

On en vient donc à se demander si la scène post-générique de Captain Marvel ne sera pas davantage liée à Ant-Man et la Guêpe plutôt qu’à Avengers 4, marquant le retour de Scott Lang et le début de la contre-attaque…

Article rédigé par Adrien Delage et Arthur Cios.

Par Arthur Cios, publié le 20/07/2018

Copié

Pour vous :