© Carole Bethuel

5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Kristen Stewart

Kristen Stewart a aujourd'hui 30 ans : l'occasion de revenir sur cinq éléments de son parcours.

Tout juste couronnée Meilleure actrice de la décennie par la Hollywood Critics Association, Kristen Stewart fête aussi ses 30 ans cette année. D’abord révélée dans la saga Twilight, la comédienne s’est ensuite émancipée grâce au cinéma d’auteur, de Into the Wild à Seberg.

Son ascension critique passe par un Café Society (2016) avec Woody Allen, mais surtout sa rencontre déterminante avec Olivier Assayas, qui la sublime dans Sils Maria et Personnal Shopper, lui prodiguant des invitations régulières au Festival de Cannes. 

Publicité

Actrice prolifique qu’on aime ou qu’on déteste, Kristen Stewart est en train de marquer durablement le cinéma, avec son caractère déterminé et ses choix de carrière imprévisibles. À l’occasion de son anniversaire, voici cinq anecdotes que vous ignoriez peut-être sur cette comédienne fascinante.

1. Elle sait chanter 

Publicité

Si Kristen Stewart a quitté son établissement scolaire à 13 ans pour des cours par correspondance, c’est bien grâce à l’école que ses premiers contacts avec le cinéma ont eu lieu. Lors de son spectacle de Noël, la légende raconte que la Californienne alors âgée de 8 ans aurait subjugué un agent venu faire du repérage. 

Après une pub pour Porsche (postée ci-dessus), elle décroche son tout premier rôle de figurante dans Le Garçon qui venait de la mer, produit par la chaîne Disney Channel. Un an plus tard, elle s’amusera à lancer des anneaux dans Les Pierrafeu à Rock Vegas avant d’obtenir son vrai premier rôle dans Panic Room de David Fincher. 

Publicité

Comme sa voix a été son premier atout, deux cinéastes ont invité la comédienne à chanter à l’écran : d’abord dans Into the Wild puis dans Les Runaways, biopic sur l’histoire du groupe de rock éponyme. Pour ces deux rôles, Kristen Stewart prouve qu’elle a le sens du rythme puisqu’elle manie également la guitare. 

2. Elle peut dire merci à Into the Wild

Publicité

Sur le tournage d’Into the Wild, Kristen Stewart rencontre Emile Hirch, aka Christopher McCandless, l’étudiant brillant de 22 ans, qui voulait partir à des années-lumière de son quotidien bruyant et agité. Puisque le film révèle tout le talent d’Emile Hirch et l'importance de la nature, la présence secondaire de Kristen Stewart est souvent oubliée. Pourtant, sous les traits de Tracy, elle incarne une ado pataude, irrésistiblement attirée par le héros aventureux.

En dépit du peu de scènes qu’ils tourneront ensemble, Emile Hirch recommandera immédiatement Kristen Stewart à la réalisatrice Catherine Hardwicke qui cherche alors sa Bella pour son film Twilight. Bien vu. 

3. En 2012, elle était l’actrice la mieux payée d’Hollywood 

Habituellement, le record de l’actrice la mieux payée d’Hollywood revient à Scarlett Johansson, avec 56 millions de dollars amassés l’an passé. En 2012, c’était Kristen Stewart qui avait décroché ce titre grâce aux sorties de trois films : Sur la route, la deuxième partie du chapitre 5 de Twilight et surtout Blanche-Neige et le Chasseur – un carton qui a engrangé 396 millions de dollars au box-office. 

À cette époque, les revenus de Kristen Stewart étaient chiffrés à 34 millions de dollars. La comédienne devançait alors Angelina Jolie et Cameron Diaz. Depuis, elle s’est lancée dans le cinéma d’auteur, beaucoup moins lucratif. 

Blanche Neige et le Chasseur.

4. Hollywood lui a demandé de cacher sa bisexualité

Dans une interview accordée à Harper’s Bazaar l’an passé, Kristen Stewart a évoqué sans complexe sa sexualité. Après un coming out largement médiatisé pendant son aventure avec la chanteuse Soko puis lors de sa relation avec Alicia Cargile, la comédienne a expliqué au magazine qu’Hollywood lui avait demandé de ne pas s’afficher avec des filles, afin de poursuivre sa carrière et intégrer de grosses productions : 

"On m’a dit très clairement : ‘rends-toi service, ne tiens pas la main de ta copine en public et tu pourrais bien te retrouver à l’affiche d’un film Marvel.' Mais je ne travaille pas avec des gens comme ça."

Comme Ellen Page, Kristen Stewart a subi pendant un temps de violentes pressions de la part de l’industrie et du public (on se souvient des insultes de Trump à son encontre) pour cacher sa sexualité, sur laquelle elle ne souhaite pas coller d’étiquette. Fatiguée de se cacher, elle affirme aujourd’hui qu’elle se sent plus libre et soulagée d’officialiser ses relations avec des femmes. 

5. Elle a déjà réalisé des films

Petite, Kristen Stewart, qui fréquentait souvent les plateaux de cinéma grâce à la profession de ses parents — une scripte et un producteur —, se voyait moins actrice que réalisatrice. En 2014, après une petite trentaine de films à son actif, elle passe de l’autre côté de la caméra aux côtés de David Ethan Shapiro lorsque le groupe Sage + The Saints lui confie leur clip Take Me to the South . Quatre ans après ce grand saut, elle se lance seule dans l’aventure et présente Come Swim, son premier court-métrage aux festivals de Cannes et de Sundance.

Cette année, elle prépare son premier long-métrage La Mécanique des fluides, comme elle l’explique aux Inrocks

"C’est une autobiographie de Lidia Yuknavitch très compliquée à adapter. Parce que fluide, bizarre. C’est comme de l’eau : dur à attraper. Il faut que je trouve l’actrice parfaite pour le rôle principal [celui d’une nageuse professionnelle, bisexuelle et addict au sexe, qui devient artiste – ndlr]. L’histoire se déroule sur quarante ans, donc, en réalité, il me faut plus d’une actrice…"

Par Lucille Bion, publié le 09/04/2020