( © Les Grands Films Classiques )

5 choses que vous ne saviez pas sur Taxi Driver

Taxi Driver a 40 ans et ressort au cinéma, en version restaurée. On vous propose cinq choses que vous ne saviez peut-être pas sur le classique de Martin Scorsese. 

Publicité

Si c'est en 1973, avec Mean Streets, qu'explose le duo Robert De Niro-Martin Scorsese, c'est en 1976 avec Taxi Driver que les deux Italo-Américains s'imposent définitivement dans l'histoire du septième art.

Découvert par Brian De Palma, qui lui offre sa première figuration dans The Wedding Party, une comédie minimaliste sortie en 1969, le rôle le plus marquant de Robert De Niro est sûrement celui de ce chauffeur de taxi, arpentant les rues sombres et violentes de New York à des heures tardives.

Un film sur la violence et la rédemption

Couronné de la Palme d'or à Cannes en 1976, ce film sur la rédemption est considéré comme l'un des plus marquants du cinéma moderne par les critiques, à une époque où Martin Scorsese, Brian De Palma et Francis Ford Coppola sont en train de révolutionner l’industrie cinématographique en jetant leur regard personnel sur la société. 

Publicité

Dans Taxi Driver, Robert De Niro campe Travis Bickle, un jeune homme du Midwest qui revient du Vietnam, traumatisé. De nature solitaire, il est insomniaque et tente de vaincre l'ennui dans les salles obscures spécialisées en films pornos. Mais il prend la décision de devenir chauffeur de taxi. Un petit job de nuit qui lui fera découvrir les quartiers louches de New York.

Il rencontre ensuite Betsy (Cybill Shepherd), l'une des assistantes de Charles Palantine (Leonard Harris), candidat à la présidentielle. Pour leur premier rendez-vous, il l'emmène voir un de ces films X qu'il adule tant. Choquée, elle le rejette, mais Travis reste dans l'incompréhension et se fait insistant.

Il accepte alors la violence, théâtre des rues de la ville. Son regard se pose ensuite sur une prostituée, Iris (Jodie Foster), à peine entrée dans l'adolescence. Travis essaye de raisonner la gamine mais en vain, elle refuse son aide. Il décide alors de prendre les choses en main et saccage l'hôtel de passe et les proxénètes pour la sortir de cet enfer.

Publicité

Quelque temps après, Travis qui a survécu à ses blessures reçoit une lettre de remerciements de la part des parents d'Iris, qui est retournée au domicile familial. Les journaux font de Travis un héros, qui continue à gagner sa vie en tant que chauffeur de taxi. Le hasard fait que Betsy monte dans son taxi, l'occasion pour elle de le féliciter sur ses exploits. Il ne lui fait pas payer sa course et jette un coup d'œil dans le rétro en allant retrouver son prochain client.

#1. D’où vient le fameux : "You talkin' to me?"

Réplique cultissime du cinéma, le génial "You (are) talkin' to me ?" déclamé pour la première fois par un Travis déterminé à passer à l'action, est ensuite repris à la française dans La Haine par Vincent Casseldans Les Simpson ou encore dans Retour vers le futur 3.

Publicité

Lorsque Robert De Niro décide de quitter l'école pour de bon et de devenir acteur, il suit les cours de Stella Adler, professeure rigide et prestigieuse qui ne forme dans son conservatoire new-yorkais que des comédiens professionnels et a notamment donné des cours à Marlon Brando et Warren Beatty. Mark Ruffalo, Benicio del Toro ou encore Christoph Waltz passeront par l'école qu'elle a fondée.

Stella Adler décide de faire une exception et accepte le jeune De Niro débutant. Parmi les multiples exercices de la formation, le professeur choisissait souvent un élève au hasard et lui imposait un exercice d’improvisation : il devait varier la tonalité de sa voix à partir de la fameuse phrase "Are you talking to me ?"

Par Lucille Bion, publié le 09/11/2016

Pour vous :