AccueilCinéma

2017, une bonne année pour le cinéma français à l’étranger

Publié le

par Lucille Bion

(© EuropaCorp)

Notamment grâce à Valérian et la Cité des mille planètes.

Dane DeHaan et Cara Delevingne. (© EuropaCorp)

En 2016, le cinéma français n’avait pas rayonné à l’étranger. En 2017, selon UniFrance, il se porte bien mieux, malgré un nombre similaire de films exploités.

Les chiffres révèlent que sept films français ont dépassé le seuil de 1 million de spectateurs à l’étranger, notamment Valérian et la Cité des mille planètes avec ses 30,6 millions d’entréesconfirmant que Luc Besson est le cinéaste français le plus réputé et demandé en dehors de l’Hexagone. Derrière (et loin derrière) se trouvent Demain tout commence et Overdrive.

(© UniFrance)

Grave a également permis à la France d’attirer des spectateurs. D’ailleurs, le film de genre de Julia Ducournau a ironiquement mieux marché au Mexique que chez nous, avec respectivement 231 000 entrées contre 153 000. Le bilan illustre aussi que la Chine est le territoire le plus avide de cinéma français, devant les États-Unis et la Russie.

Après avoir expliqué que la France était dépendante des comédies telles que Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? et Intouchables, ainsi que des films de Luc Besson (producteur ou réalisateur), la directrice générale d’UniFrance, Isabelle Giordano, a fait part de son enthousiasme à l’AFP pour l’avenir du cinéma :

"2018 s’annonce prometteuse."

L’organisme souligne en effet que des films comme La Ch’tite famille, de Dany Boon, L’Extraordinaire Voyage du fakir ou encore Astérix : Le Secret de la potion magique ont un fort potentiel.

À voir aussi sur konbini :