Trailer : les castors zombies arrivent au cinéma

Depuis plusieurs années, le cinéma de série B, habituellement réservé à une petite sphère de fans invétérés, voit son public s'élargir. Internet oblige, les films se multiplient, tous plus improbables les uns que les autres. Alors que 2014 vient de démarrer, voilà que le premier du genre pointe son nez: Zombeavers. Au programme, des adolescents en maillots de bain et des castors morts-vivants.

Des marionettes low-cost, des effets spéciaux dignes des années 90, un pitch de la longueur d'un tweet, des filles a moitié nues: en soi, Zombeavers n'a rien de plus que les autres. Si ce n'est que les créatures ici ne sont pas des araignées, des serpents ou des requins, mais des castors - beavers en anglais qui signifie également vagin en argot, soit la garantie d'un humour léger et raffiné.

[youtube width="807" height="454"]http://www.youtube.com/watch?v=7onFrBK_hKE[/youtube]

Publicité

Avec son budget de 2 millions de dollars, la nouvelle production d'Al et Jon Kaplan (Pirahnaconda, Dinocroc vs Supergator, ...) s'annonce comme un futur nanar culte, notamment avec cette scène de reproduction du jeu "marmottes frappées" version castors zombies (visible dans la bande-annonce ci-dessus).

Si l'annonce d'un film de castors surprend, c'est en partie parce que ces dernières années ont été placées sous le signe du requin. Souvenez vous, Sharknado, Sharktopus...Et même si l'on voit mal le petit rongeur remplacer le roi des Océans, Zombeavers s'annonce comme une bonne tranche de rigolade.

Par Arthur Cios, publié le 11/02/2014

Copié

Pour vous :