AccueilCinéma

200 cinémas ont projeté 1984 pour protester contre Donald Trump

Publié le

par Mejda Dihi

L'opération "1984 day", organisée par deux cinéphiles américains, a vu la diffusion simultanée dans 200 cinémas du film 1984, adaptation du chef-d'œuvre éponyme de George Orwell.

Ce 4 avril, 200 cinémas dans le monde entier ont décidé de protester à leur manière contre la politique menée par Donald Trump, en diffusant simultanément le film 1984, de Michael Radford. Ce long-métrage, adapté du célèbre roman d'anticipation de George Orwell, met en scène une société totalitaire dominée par un dictateur surnommé "Big Brother".

L'opération "1984 day" a été menée par Dylan Skolnick et Adam Birnbaum, qui ont expliqué leur démarche dans une interview donnée à Al-Jazeera. "Personne ne suggère que nous vivons dans le monde d’Orwell. Mais la route vers ce monde commence lorsque les gens se désengagent et laissent leur gouvernement faire ce qu’il veut", ont-ils affirmé avant d'ajouter : "1984 est un film parfait pour montrer le climat politique actuel aux États-Unis."

Les deux militants ont été soutenus par un collectif de cinés indépendants, qui explique dans un communiqué avoir voulu protester contre la politique menée par le Président américain, "qui construit ses propres faits, demande l'obéissance totale et diabolise des ennemis extérieurs".

La date du 4 avril n'a pas été choisie au hasard, puisque qu'il s'agit du jour où le héros de l'intrigue commence à écrire dans son journal intime, un acte formellement interdit par la société totalitaire dans laquelle il vit. Ironie du sort, en janvier l'idée de "faits alternatifs" défendue par Kellyanne Conway, conseillère de Donald Trump, a propulsé en tête des ventes le roman 1984.

Si vous n'avez pas vu le film avec John Hurt dans le rôle principal, on vous invite à regarder la bande-annonce ci-dessous :

À voir aussi sur konbini :