Déception : 120 battements par minute n’ira finalement pas aux Oscars

Le film qui représentait la France ne figure pas dans la shortlist des neuf films étrangers présélectionnés par l’Académie.

On imaginait que 120 battements par minute était l’un des favoris pour l’Oscar du meilleur film étranger. Déjà, probablement par fierté nationale, mais aussi parce que le film est objectivement excellent et prend aux tripes comme rarement ; surtout parce qu’il a été nommé, et récompensé, dans d’autres cérémonies. On y croyait donc franchement. Peut-être pas au point de penser que le film de Robin Campillo allait ramener la statuette à la maison, mais on se disait qu’il allait au moins faire partie des cinq finalistes.

Publicité

Que nenni. Cette nuit, l’Académie des Oscars a dévoilé la shortlist des neuf longs-métrages présélectionnés dans la catégorie "Oscar du meilleur film étranger" (au départ, il y en avait 92, tout de même). La France est donc la grande absente de cette sélection.

Il faudra compter sur In the Fade pour l’Allemagne, The Square (Palme d’or 2017) pour la Suède, Une femme fantastique pour le Chili, Foxtrot pour Israël, L’Insulte pour le Liban, Félicité pour le Sénégal, Les Initiés pour l’Afrique du Sud, Faute d’amour pour la Russie et Corps et âme pour la Hongrie.

C’est le 23 janvier, date d’annonce officielle de l’ensemble des nominations, que nous saurons lesquels de ces neuf films finiront dans la liste officielle. Les Oscars se tiendront exceptionnellement un peu plus tard que d’habitude, le 4 mars prochain – la faute aux Jeux olympiques d’hiver, qui se dérouleront quant à eux du 9 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. En espérant que la pilule de l’élimination de120 battements par minute soit passée d’ici là.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 15/12/2017

Copié

Pour vous :