Délire Express (© Sony Pictures Releasing)

Seth Rogen célèbre les 10 ans de Pineapple Express avec un tas d’anecdotes inédites

Où l’on apprend entre autres que Seth Rogen et son coscénariste, Evan Goldberg, ont dû rouler tous les joints utilisés dans le film, soit plus d’une centaine, car ils n’étaient que deux à savoir le faire proprement.

Il y a les puristes, qui connaissent Seth Rogen et James Franco de Freaks and Geeks, la série qui les a rendus célèbres – aux États-Unis tout du moins. Pour les autres, cela passera par les Spider-Man première génération, ou les films d’Adam McKay et Judd Apatow.

Publicité

Le duo – qui a par la suite pondu C’est la Fin, le génial The Interview ou plus récemment Sausage Party – a fait ses débuts sur grand écran avec un bijou de comédie de foncedés : Pineapple Express (Délire express en VF). Sorti en 2008, le film trace le parcours d’un jeune fumeur (Rogen) et de son dealer (Franco) pris dans une histoire de meurtre hallucinante.

Le film est doublement culte dans le registre de la comédie. Il s’agit d’abord d’une des meilleures comédies américaines des années 2000 aux côtés de Supergrave, mais aussi d’un des meilleurs films de fumette avec How High (évidemment). Résultat : le long-métrage est vénéré par plus d’un.

Pour fêter son dixième anniversaire (Pineapple Express est sorti outre-Atlantique le 6 août 2008), Seth Rogen s’est mis à balancer un tas d’anecdotes sur Twitter.

Publicité

Petit résumé de ce qu’on a appris sur le film :

  • Seth Rogen et Evan Goldberg, un des coscénaristes du long-métrage, ont dû rouler tous les joints du film (une centaine) car personne ne savait vraiment le faire à part eux deux.
  • La locution "Pineapple Express" existait déjà. Il s’agit du nom d’un phénomène météorologique à Hawaï, et pas du tout d’une espèce de beuh. Evan, en entendant le nom, se serait dit : "Ce serait un super nom pour un film", quelques années avant de faire celui-ci. Bingo.
  • Pendant la baston chez Red, Seth Rogen s’est cassé le doigt et Danny McBride s’est ouvert le crâne quand James Franco l’a frappé avec le bong.

  • D’ailleurs, si James Franco porte un bandeau pendant tout le film, c’est parce que lors de la scène dans les bois, l’acteur s’est cogné le crâne contre une branche – il a eu plusieurs points de suture tout de même.
  • Seth Rogen a effectué 99 % de ses cascades.
  • L’ex-femme de Red, qu’il décrit comme étant fraîchement sortie de prison, est interprétée par l’ancienne actrice de X Stormy Daniels, une habituée des films de Seth Rogen et dont on parle beaucoup ces derniers mois pour le scandale avec Donald Trump. Enfin, on ne la voit apparaître que brièvement sur une photo apparemment.
  • Au départ, le scénario était écrit pour que Seth Rogen joue Saul et Franco joue Dale. Finalement, ce dernier a voulu intervertir, ce qui n’a pas l’air d’avoir trop dérangé Seth Rogen.
  • La scène des dessins de pénis de Supergrave a été filmée sur le lieu de tournage de Pineapple Express, dans les bois, au moment même où l’équipe tournait la scène dans laquelle Dale et Saul détruisent leur portable.

  • Red devait initialement mourir la première fois qu’il se fait tirer dessus, mais l’équipe trouvait Danny McBride tellement drôle qu’elle a décidé de le ramener à la vie.
  • Dans cette scène, Red est ligoté et scotché à une chaise. Cela prenait du temps à faire et démonter, donc l’acteur a été attaché à sa chaise une journée entière.

Publicité

  • Au départ, Red devait tuer Matheson avec une Ford Fiesta, mais la marque américaine ne voulait pas qu’une de ses voitures soit impliquée dans un meurtre au cinéma, donc l’équipe a dû la changer contre une Daewoo Lanos – ce qui a l’air de faire marrer Seth Rogen.
  • Un gros panneau publicitaire pour le film avait été installé sur Sunset Boulevard. Sur ce dernier, entre la tête des protagonistes, on voyait un ananas qui lâchait de la fumée. Il a été retiré assez rapidement par les pompiers car les gens pensaient qu’il était réellement enflammé.

Pineapple express smoking billboard sunset blvd from kellen on Vimeo.

  • Contrairement à ce qu’on peut imaginer, le morceau "Paper Planes" de M.I.A. n’est pas dans le film, seulement dans le trailer.
  • Saul appelle sa mauvaise beuh "Snicklefritz" parce que le superviseur des effets visuels du film appelait son bras droit ainsi quand il n’était pas content de son travail, et que cela faisait beaucoup rire Seth et compagnie.
  • Kanye West est venu à l’avant-première du film.

Judd Apatow est venu apporter sa pierre à l’édifice des anecdotes en racontant que Bryan Cranston avait passé une audition, et que le cinéaste trouvait qu’il n’avait pas l’étoffe pour le rôle du dealer. Ironie du sort, il sera pris quelques jours plus tard pour jouer dans Breaking Bad.

Publicité

Vous savez ce que vous allez vous mater ce soir !

Par Arthur Cios, publié le 07/08/2018

Pour vous :