10 ans après, Leonardo DiCaprio n'a toujours pas compris Inception

L'acteur principal du long-métrage de Christopher Nolan n'a pas tout saisi de la complexité du scénario d'Inception.

On se souvient tous d’avoir ressenti une espèce d’incompréhension à la fin du visionnage d’Inception. "Mais attends, il est dans la réalité à la fin ?" devait être l’une des phrases récurrentes à la fin des projections quand le film est sorti en 2010 — il y a 10 ans déjà. Rassurez-vous : vous n’êtes pas seul·e.

Indiewire a repéré un passage du célèbre podcast "WTF with Marc Maron" dans lequel DiCaprio révèle ne pas avoir tout saisi au film de Christopher Nolan. Au départ, c’est Brad Pitt qui, quand on lui demande d’expliquer un point précis d’Ad Astra (sur comment un vaisseau près de Neptune pouvait envoyer des rayons touchant la Terre en l’occurrence), révèle ne pas avoir compris l’intégralité du scénario – à partir de la 44e minute.

Publicité

Son partenaire d’Once Upon A Time… In Hollywood prend la relève et raconte que cela lui est déjà arrivé, sur Inception justement :

"C’est comme Inception pour moi. Qu’est-ce qui s’est passé ? Je n’en ai aucune idée [rires]. T’es juste concentré sur ton personnage. Je me suis impliqué [dans l’histoire, ndlr], mais quand il s’agit de Christopher Nolan, et son esprit, et la manière dont cela a été mis en place, tout le monde essayait constamment de résoudre ce puzzle."

Pour Leo, et pour les autres, on a trouvé une véritable explication à cette fin, grâce à l’acteur Michael Caine, qui joue aussi dans le long-métrage de Christopher Nolan. Lors de son intervention au festival Film4 Summer Screen, l’homme qui jouait le professeur Miles a livré quelques explications au public :

Publicité

"Quand j’ai découvert le scénario d’Inception, j’étais un peu déboussolé et j’ai interrogé Christopher Nolan : 'Je ne comprends pas où est le rêve ? Où est le rêve ? Où est la réalité ?' Il m’a répondu : 'Quand tu es dans la scène, c’est la réalité.' Donc quand je suis dans la scène, c’est la réalité. Sinon, c’est un rêve."

Par Arthur Cios, publié le 08/01/2020

Pour vous :