L’univers fantasmagorique et sexuel de l'artiste russe Plastika Fantastika

Lumière sur les créations complètement barrées de Plastika Fantastika.

Publicité

Maria, plus connue sous le nom de Plastika Fantastika, est une artiste russe à l’univers indescriptible mais complètement barré. Maria conçoit des bijoux, à base d’argile et de polymère aux formes saugrenues et parfois effrayantes. L’artiste décrit ses œuvres comme contradictoires, un contraste qu’elle explique être le résultat d’une symbiose entre l’animé et l’inanimé. Elle précise qu’elle a pleinement conscience que ses créations peuvent être un véritable cauchemar pour certains, comme une réelle source d’inspiration pour d’autres.

On pourrait croire que Maria a dévoré bien trop de contes fantastiques pour enfants, tant ses créations s’apparentent à des créatures monstrueuses voire cauchemardesques. Mais dernièrement, l’artiste nous confie s’intéresser à une nouvelle thématique : celle du sexe féminin. Tout est venu de la commande d’une jeune femme travaillant dans un sex-shop, qui a donné naissance à une broche. C’est un sujet qu’elle a tout de suite aimé travailler et qu’elle a décidé de développer. Et aussi étrange que cela puisse paraître, cette collection est très demandée, nous précise-t-elle.

Publicité

Elle élabore également des bijoux en forme de fleurs dotées de bouches tirant vulgairement la langue et de dents fines et pointues incroyablement bien exécutées (et réalisées manuellement). Les langues la fascinent, nous raconte-t-elle, elles ont une dimension sexuelle qui l’intéresse dans son travail. On en retrouve donc certaines assoiffées et parsemées de gouttes, d’autres à l’aspect plus sauvage dont les muscles semblent se contracter. Le rouge, le noir et le rose prédominent dans ses créations, ce sont les couleurs de l’amour, du sang et du sexe. Maria nous confie qu’elle a un passé de jeune fille gothique et que cette période influe encore énormément sur son travail.

"Mes créations sont faites pour les femmes courageuses"

Maria précise que, dans son travail, elle n’esquisse rien en amont, tout vient instinctivement, des formes au choix des couleurs. Le processus créatif évolue tout seul, avec le temps, irrigué par son imagination et son environnement. Ses inspirations viennent du monde qui l’entoure, de la nature et plus généralement des arts. Elle prône l’anticonformisme en concevant des bijoux loin des paillettes, licornes et jolies fleurs pastel que l’on retrouve généralement sur les jeunes femmes. Ses créations sont crues, brutes et provocantes, loin de l’univers girly-trendy habituel. Elle ajoute que ses œuvres sont faites pour les femmes courageuses et sans complexes, qui n’ont aucunement peur d’attirer l’attention, voire de choquer ou heurter les mœurs.

Un univers complètement décalé dont certaines des pièces cartonnent. Maria a d’ailleurs la chance de pouvoir vivre de sa passion. Prochainement, l’artiste a pour projet de réaliser une série de broches comportant des lèvres. Rien n’est encore tout à fait défini, mais cela promet d’être très créatif.

Publicité

On vous invite vivement à venir découvrir le travail déroutant de Plastika Fantastika.

Macro of Pearl goddess. Brooch in stock right now on Etsy!

Une publication partagée par Украшения, подарки, сувениры (@plastika_fantastika) le

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 25/08/2017

Pour vous :