Vos photos Instagram peuvent être vendues très chères sans que vous le sachiez

Commentaire intelligent sur la propriété et l'art dans un âge digital ou stratagème idiot ? Richard Prince peut être en train de vendre vos photos à la Frieze Art Fair.

Art or just a clever gimmick? Richard Prince at the Frieze Art Fair 2015

Art ou juste un stratagème malin ? - Richard Prince à la Frieze Art Fair, 2015

Dans notre société, ce qui est considéré comme "art" rentre dans une définition large et indéfinie. Cela peut se présenter sous n'importe quelle forme, comme de la sculpture, des performances artistiques, de la photographie, ou encore des installations digitales. C'est à ce moment que l'artiste tristement célèbre Richard Prince entre en scène.

Publicité

Il a récemment présenté à la Frieze Art Fair une série de "photographies", ou plutôt de screenshots. Ces reproductions agrandies de captures d'écran représentent simplement des posts Instagram de personnes lambda. Ceci remet en question la propriété et la définition de ce qui peut être considéré comme de l'art.

L'artiste controversé conteste clairement le fait qu'une photo, un fois en ligne, peut être utilisée à des fins lucratives par absolument tout le monde, artistes inclus. Et, coup de théâtre sidérant, Prince a même vendu l'une d'elles pour 100 000 dollars sans reverser un centime à l'auteur du post. Il n'a même pas été cité.

Richard Prince à la Frieze Art Fair, 2015

Publicité

Comment est-ce que Prince peut s'en sortir avec quelque chose d'aussi éhonté ? Ces impressions au format 122 x 165 centimètres faites de captures d'écran prises par Prince lui-même lorsqu'il faisait défiler son feed Instagram tombent sous la législation du "fair use", un ensemble de règles de lois américaines qui visent à limiter les droits d'auteur. Même si le nombre d'œuvres vendues à ce jour est incertain, des sources ont rapporté qu'une photo prise par DoeDeere a été vendue pour 90 000 dollars.

Bien que Prince nous pose une question tranchante sur nos communautés créatives digitales, ceci ne prouve-t-il pas que lorsqu'un certain "statut de célébrité" est atteint (comme artiste, designer, chanteur, etc.), n'importe quoi est vendable ?

Il est impossible de savoir combien d'utilisateurs Instagram dont la photo a été utilisée savent qu'ils ont permis à Prince de se faire un joli pactole, mais jusqu'à présent, les critiques d'art l'ont qualifié de "génie du troll."

Publicité

Richard Prince à la Frieze Art Fair, 2015

Par Kate Lismore, publié le 27/05/2015

Copié

Pour vous :