Pandemonia Panacea, la poupée vivante qui s’incruste aux défilés

Elle est grande, blonde et respire la confiance en soi, avec une silhouette fine enserrée dans du latex et des lèvres rouges et pulpeuses. Pandemonia Panacea est aussi l'un des grands mystères du monde de la mode et de l’art.

Même si vous faites partie de ses centaines de fans sur Instagram, ou si vous l’avez déjà repérée au premier rang de la Fashion Week de Londres accompagnée de Snowy, son adorable fox-terrier gonflable, vous vous demandez sûrement encore qui est cette créature mystérieuse. Toujours à l’aise quand on lui demande de poser pour des selfies et ne ratant jamais une opportunité d’apparaître en photo, son costume la fait ressembler à une poupée en plastique. Mais qui se dissimule derrière ce visage en caoutchouc ?

Publicité

Sous les traits de Pandemonia Panacea, se cache une artiste britannique qui a eu cette idée décalée pour garder son identité secrète. Son travail autour de ce personnage fictif se concentre sur la vie idéalisée d’une blonde glamour et sexy, dans un univers parallèle qui serait entièrement en latex. Toutes les robes de Pandemonia et ses différentes perruques sont des créations de l’artiste.

Publicité

Au premier abord, on peut penser qu’elle n’est qu’un coup marketing rondement mené, mais Pandemonia Panacea n’est pas qu’une poupée vivante à taille humaine. Sa silhouette, qui apparaît par surprise au détour des rues de Londres, répand l’étonnement et donne à la ville une touche esthétique bienvenue.

Pandemonia joue avec son image et le fantasme qu’elle représente. Elle titille l’imagination du public, qui s’interroge sur sa véritable apparence et sur les façons possibles de l’aborder.

Publicité

Véritable personnification de la pop culture (on la croirait sortie d'un tableau de Roy Lichtenstein), elle incarne une espèce d'icône du monde scintillant de la presse people, un mirage aux valeurs superficielles. Malgré son look mystérieux, elle est très abordable. Alors si vous la croisez dans la rue, n’hésitez pas à lui demander une photo. À moins qu’elle ne soit déjà accaparée par une foule de fans, parmi lesquels Kylie Minogue et Jean-Paul Gaultier.

Publicité

Cet article a été rédigé par Yannis Kostarias du site d’actualité The Art Gorgeous, à Hong Kong et traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par TheArtGorgeous, publié le 03/10/2016

Copié

Pour vous :