Quand Hollywood rencontre les terres d'Afrique

ONOMOLLYwood est une série de photographies qui fait voyager Hollywood sur les terres africaines. Quand l'Afrique et l'Amérique se regardent en face, les arts brisent la glace.

hollywood

Dans la série photographique ONOMOLLYwood, l'artiste sénégalais Omar Victor Diop s'est associé au photographe français Antoine Tempé. Curieux de distiller l'Afrique chez le géant Hollywoodien, ils ont entrepris de revisiter les affiches de films cultes à la sauce africaine.

Publicité

ONOMOLLYwood

Déplacer le Hollywood sur les terres de la culture africaine, c'est l'idée de l'artiste Omar Victor Diop. L'esthétisme de certains films hollywoodiens est si puissant qu'il a dépassé le champ cinématographique pour s'enfoncer dans le terreau de la culture occidentale. De simples plans, de simples affiches, certains films sont passés au statut d'emblèmes d'une beauté particulière qui a posé les bases stylistiques du cinéma européen et nord-américain.

Le bain de roses d'American Beauty, le minimalisme vaillant et précis de Matrix, l'aura du visage de Frida, ces images dessinent en filigrane le style d'une époque et s'impriment de ce fait dans nos consciences. Mais quand la série ONOMOLLYwood souffle ses inspirations africaines dans le paysage du cinéma occidental, c'est une autre beauté qui s'éveille.

  • Blow Up 

Publicité

  • Matrix

  • Frida

  • Diamants sur canapé

Publicité

  • Thelma et Louise 

On vous conseille également :

Crédits Photos : Omar Victor Diop et Antoine Tempé

Publicité

Par Afifia B, publié le 02/08/2013

Pour vous :