Pour évacuer l'angoisse de l'élection, les New-Yorkais recouvrent le métro de Post-it

Un artiste distribue des petits papiers aux gens dans le métro pour qu'ils chassent leurs angoisses et leur colère après l'élection de Donald Trump.

Beaucoup d’Américains ont du mal à accepter la réalité de l’élection de Donald Trump. Face à cet événement, les réactions varient : certains manifestent leur colère avec violence, et d’autres essayent de prendre les choses en main en gardant un esprit positif.

À New York, le projet Subway Therapy ("thérapie du métro") connaît aujourd'hui un certain succès. L’artiste Matthew Chavez, plus connu sous le nom de Levee, a initié ce projet il y a plusieurs mois, s’asseyant dans le métro avec un livre et un panneau portant l’inscription : gardien des secrets.

Publicité

A photo posted by Levee (@subwaytherapy) on


Son objectif était que les gens écrivent anonymement leurs plus gros secrets, les choses qui leur pèsent ou les stressent. L'idée deMatthew "Levee" Chavez, c'est de ne pas laisser les gens se balader avec un trop plein d'énergie négative et de transformer celle-ci en quelque chose de positif.

Depuis l'élection du 8 novembre, Matthew Chavez s’est installé dans différentes stations de métro pour proposer aux gens de noter leurs peurs, leurs doutes ou encore ce qui leur donne confiance en l’avenir sur des Post-it.

A photo posted by Levee (@subwaytherapy) on

Publicité

A photo posted by Levee (@subwaytherapy) on

A photo posted by ABC News (@abcnews_au) on

Lors d’une interview sur la chaîne américaine ABC, l’artiste a déclaré :

Publicité

"Comme ces derniers jours ont été stressants, je me suis dit que ce serait bien que les gens aient un moyen rapide pour se libérer de ce qu’ils ont sur le cœur."

Qu’ils soient sur le chemin du travail, qu'ils s'apprêtent à rentrer à la maison ou à aller voir des amis, à la vision de ces messages les New-Yorkais se rappellent qu’ils ne sont pas seuls.

Publicité

A photo posted by olivia (@omcook) on

A photo posted by Stephanie Paddock (@shpaddock) on

A photo posted by Garrett Lau (@garrettlau47) on

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Vanisha Maisuria, publié le 14/11/2016

Pour vous :