©Instagram – Fary / @julienweber

"Salut les Blancs" : le discours grinçant de Fary sur le manque de diversité aux Molières

Le comédien a fait une apparition remarquée lors de la cérémonie, expliquant que c'était "trop blanc".

La traditionnelle cérémonie des Molières avait lieu ce lundi 13 mai. Et si la pièce La Machine de Turing est repartie grande gagnante et que des intermittents gilets jaunes ont interrompu le déroulement de la soirée, comme le relate Le Monde, l’événement a également été marqué par la prestation de Fary.

Publicité

Invité à la grand-messe du théâtre hexagonal pour y faire un sketch, l’humoriste n’a pas mâché ses mots face à des spectateurs parfois réceptifs, parfois désabusés. Il a ainsi commencé son intervention avec un "Salut les Blancs !" qui a immédiatement retenu l’attention du public. "Parce qu’en fait j’ai un rôle à tenir dans cette soirée. […] Euh… C’est trop blanc", poursuit-il.

"Dans les nommés et tout, ça manque vraiment de… Autant, en équipe de France, ça va. Peut-être même on a un peu abusé", développe le comédien. Avec son humour grinçant habituel, il souligne le fait qu’Antoine Griezmann soit l’un des seuls joueurs de l’équipe de France à ne pas avoir eu de couplet dans le tube "Ramenez la coupe à la maison" de Vegedream. "C’est même limite du racisme anti-Blancs", ironise-t-il.

"Alors peut-être faut-il ajouter une catégorie 'urbain' aux Molières, puisqu’on le sait maintenant, ce que ça veut dire 'urbain'. C’est les autres, hein, les Noirs, les Arabes et les gentils", balance-t-il, avant d’enchaîner sur quelques blagues à propos de Blanche Gardin et de son producteur. Le message est on ne peut plus clair.

Publicité

Il y a quelques mois, on était allés à l’un des spectacles de Fary :

Par Guillaume Narduzzi, publié le 15/05/2019

Copié

Pour vous :