Le palais Galliera célèbre la mode révolutionnaire de Mariano Fortuny

Jusqu’au 7 janvier 2018, le palais Galliera met à l’honneur le créateur Mariano Fortuny avec sa rétrospective "Fortuny, un Espagnol à Venise".

Depuis le 4 octobre et jusqu’au 7 janvier 2018, le palais Galliera - le musée de la mode de la ville de Paris - consacre une rétrospective à l’emblématique créateur espagnol Mariano Fortuny. En partenariat avec le Museo del Traje de Madrid, l’exposition baptisée "Fortuny, un Espagnol à Venise" dévoile près d’une centaine de pièces permettant de découvrir la diversité des idées et des œuvres du créateur. Effectivement, s’inspirant de la Grèce antique, du Moyen Âge en passant par la Renaissance, Fortuny avait le don de mêler à sa mode modernité, délicatesse et féminité.

Publicité

Fortuny est plus particulièrement connu et réputé pour ses légendaires plissés d’un raffinement et d’une fluidité incroyables, qui ont été élaborés à partir d’un système automatique. Il mit au point un appareil de plissage efficace, et déposa même un nouveau brevet. Réel passionné des tissus, Fortuny savait magnifier chacune de ses créations grâce à ses choix minutieux qui transformaient ses pièces en un subtil jeu de lumières et de reflets. Cependant, si sa très chic robe Delphos aux ondulations et drapés évoquant l’Antiquité devint le must have des mondaines du début du siècle dernier et fit de lui sa renommée, ses précieux velours étaient sa signature, tel que le souligne si justement Vogue.

Fortuny était un fervent défenseur de "la libération du corps de la femme, du luxe suprême et du confort", tel que le précise le palais Galliera. Cette expo, c’est donc l’occasion de découvrir comment un créateur du début XXe siècle est parvenu à provoquer un revival de l’Antiquité, tout en rendant les femmes plus classes et sexy qu’elles ne l’étaient auparavant, tant ses robes épousaient avec brio la silhouette de ces dernières.

Après "Balenciaga, l’œuvre au noir" au musée Bourdelle, et les "Costumes espagnols, entre ombre et lumière" à la maison de Victor Hugo, le Palais Galliera signe la fin de sa saison espagnole avec "Fortuny, un Espagnol à Venise". Et vous avez jusqu’au 8 janvier 2018 pour la découvrir, pour plus d’infos c’est par ici.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 25/10/2017

Pour vous :