Bienvenue dans le "deep web" de l’animation 3D

Cool 3D World, Kreations Ministern, Pastelae, Kyttenjanae etc., on vous a sélectionné la crème de la crème des artistes dans l’animation 3D décalée.

Quand on pense "animation 3D", on a vite tendance à imaginer des monstres mignons et des jouets sous forme de cow-boys qui parlent. Erreur ! Dans le monde de l’animation 3D, il existe d’autres "joueurs" que Pixar ou Mac Guff. Un véritablement mouvement d’animation 3D underground et bizarroïde est d’ailleurs en train d’émerger dans les eaux profondes des réseaux sociaux.

Cool 3D World

Une vidéo publiée par kytten (@kyttenjanae) le


Si tu passes assez de temps à zoner sur la Toile, que ce soit sur Facebook ou Instagram, tu as déjà dû tomber sur les très étranges vidéos de Cool 3D World. Cool 3D World, c’est une collection de courtes vidéos d’animation 3D qui te plongent dans un univers bizarre et borderline peuplé d’étranges personnages aux corps difformes.

Publicité


Totalement surréalistes, ces petits films sont la création d’un duo constitué de Brian Tessler et Jon Baken. Leurs vidéos, qui comptabilisent des millions de vues et suscitent des milliers de "WTF ?" en commentaires, ressemblent à des extraits de cauchemars sans queue ni tête.


Les personnages ont tous un aspect monstrueux, leurs corps ont de curieuses propositions : des visages granuleux, des nez immenses se tordant dans tous les sens, des ventres qui pendent… ils ressemblent à la famille de Shrek. Ces drôles de personnages vivent des situations que je ne saurais honnêtement pas bien décrire avec des mots. Un cochon arrive dans un plat sur une table prêt à être dégusté et, soudainement, son visage devient humain ; un chien qui a une tête d’enfant lèche le front de sa mère (enfin, on suppose que ça l'est !), mais sa langue abîme le visage de celle-ci, qui se tord soudainement en spirale ; des centaines de vieux hommes nus aux corps gras et luisants tournent sur leurs chaises dans l’eau…

Les scénarios sont divers et variés mais toujours incroyablement étranges, à la limite du film d’horreur et du cartoon humoristique.

Publicité


Les deux créateurs, dont on ne sait pas grand-chose, si ce n’est que leur projet a commencé sur Vine, et qui ne semblent malheureusement pas répondre aux interviews depuis 2015, auraient à la base plutôt un background musical. En 2015, ils déclaraient à Fusion : "On est excités à l’idée de créer un monde totalement immersif avec de la musique, des sons et des visuels." Pari largement relevé.

Kreations Ministern

Un visage humanoïde dont la chair est faite de millions de petits humains nus qui rampent, une brosse à dents qui a des jambes et qui avance dans une spirale de molaires, des dollars qui sortent d’un urinoir, une tête qui surgit d’un tube de rouge à lèvres… Toutes les vidéos de Robert Ek, aka Kreations Ministern sur Instagram, sont surréalistes et couleurs pastel. Toujours bleu clair et rose bébé, elles empruntent certains codes à "l’esthétique Tumblr".

Publicité


Du haut de ses 30 ans, Robert Ek vit à Göteborg, en Suède, et produit régulièrement des vidéos totalement hypnotiques et futuristes qu’il poste sur Instagram. Celui qui a étudié l’art, la sculpture et le cinéma raconte : "L'animation 3D rassemble tout ce que j’aime vraiment : la sculpture, la composition, la couleur, le scénario, l’imagination libre, la musique… Ce médium me satisfait."


Ça ne fait que quatre ans que Robert s’est mis faire de la 3D. Désormais c’est un véritable as sur les logiciels Cinema 4D, Blender et Adobe Premiere Pro. Il passe de huit heures à plusieurs jours sur chaque vidéo. On se demande rapidement d'où vient l’imagination fulgurante et quasi psychédélique de Robert.

"La plupart des mes inspirations viennent de la musique. La musique a le pouvoir d’instantanément me procurer des images mentales. Mes animations sont des émotions converties en visuels”, explique-t-il.

Publicité

"J’aime l’idée de créer un monde totalement nouveau avec des règles différentes. J’aime quand les objets interagissent de façon surprenante.  J’aime aussi le concept du looping, l’animation devient comme une peinture si les images se répètent à tout jamais."

Quant à son choix du rose et du bleu, Robert explique que ces couleurs ont quelque chose d’enfantin et nostalgique et qu’elles aident à lui élargir l’esprit.

Pastelae

Pastelae, aka Josefin Jonsson, vient elle aussi de Suède. Son travail est plus girly que celui des deux artistes précédents. Dans ces vidéos – qui sont elles aussi à la frontière du surréalisme, du grotesque et de l’érotisme –, des personnages féminins se dandinent : femme au visage d’alien vert clair, strip-teaseuse rose bonbon, femmes dans diverses positions parées de diamants, etc.

"Si tu essayes d’aller en profondeur, mon travail parle de la revanche des outsiders, de cet endroit magique où tous les jolis freaks vivent, une sorte de métaphore de l’internet et des digital natives. Mais mon art parle surtout de ce que j’aime, les coucher de soleil, la tête de mon mec, les nouvelles technologies, bref des trucs de filles", a t-elle confié à The Creators Project.


Passionnée depuis l’enfance par les ordinateurs, les jeux vidéo et le Web, avant de se mettre à la 3D, Josefin Jonsson s'est mise à utiliser son téléphone et des applications comme Sculpt + ou 123 Sculpt + pour réaliser des sculptures digitales. C’est cette introduction à la 3D qui lui a donné l’envie d’expérimenter avec d’autres logiciels et d’apprendre avec des tutoriels, ce qui donnera naissance au projet Pastelae.


Mais ces trois exemples ne sont pas les seuls, bien d’autres artistes produisent des vidéos de ce style. Vu qu’on est généreux, on a vous posté les meilleures ci-dessous. Enjoy !

Kyttenjanae : une créature arc-en-ciel se dandine

Une vidéo publiée par kytten (@kyttenjanae) le

Bettle_crap : ces personnages déguisés de verdure courent tels des poneys vers un arc-en-ciel

Une vidéo publiée par beeple (@beeple_crap) le

Alberto Moss : que se passe-t-il ? Des hommes et des palmiers se déforment

Zoloc : ce monstre aux poils bleus danse de façon très sexy

Zoloc : et voici une boule faite de pieds...

Jon Rafman : que dire ? cette vidéo ne peut être décrite avec des mots

Une vidéo publiée par jonrafman (@jonrafman) le

Par Dora Moutot, publié le 23/09/2016

Copié

Pour vous :