Découvrez les influences artistiques dans les tatouages de Vincent Denis

Le tatoueur lyonnais se démarque de ses contemporains en optant pour des motifs inspirés de l’art de la fin du 19e et du 20e siècle.

Qu’il s’agisse de musique, de peinture ou de toute autre forme d’art, certains considèrent que les courants artistiques des siècles précédents sont dépassés et n’ont plus leur place dans le monde contemporain. Pour d’autres en revanche, l’esthétique intemporelle de travaux d’hier est toujours une source d’inspiration. L’artiste Vincent Denis est de ceux-là.

Publicité

A post shared by @vincent___denis on

Installé dans le studio Biribi, à Lyon, le tatoueur plus connu sous le pseudonyme "All Cats Are Grey" ("tous les chats sont gris") imagine des modèles sobres et élégants. Il confie :

Publicité

"Je sais que ça va sembler cliché, mais ma philosophie m’impose d’être honnête avec mon art, comme avec les gens que je rencontre. J’essaye de me laisser guider par mon cœur plutôt que de suivre une mode."

Très influencé par ses études d’histoire et son master en art, Vincent Denis insuffle à ses dessins un mélange d’élégance et de mystère en utilisant les pleins et les vides, le contraste de la peau nue et des aplats de noir, avec quelques micro touches de couleur. L’artiste liste ainsi les courants qui l’ont marqué :

"L’art du 19e et du 20e m’influence beaucoup. J’admire aussi la manière dont l’impressionnisme transforme quelque chose de vague en quelque chose de beau. Et puis le surréalisme pour la construction des images, et le japonisme pour sa simplicité."

Publicité

Vincent se rend souvent au musée des Beaux-Arts de Lyon, où il aime s’imprégner de l’esthétique des toiles peintes à l’huile pour puiser son inspiration : "Elles sont intemporelles, des années après leur création, les gens les admirent toujours… De la même manière, j’aspire moi aussi à créer quelque chose d’intemporel, même si je ne serai jamais aussi doué que les peintres dont je m’inspire."

La figure féminine est un sujet récurrent dans le travail de Vincent Denis, comme s’il était hanté par ces visages énigmatiques de femmes qu’il représente souvent dans une nudité délicate. Il connecte ainsi cette beauté d’inspiration vintage avec des traits contemporains de femmes modernes. Il explique :

Publicité

"Je ne sais pas comment je me suis retrouvé à dessiner autant de femmes. J’imagine que cela vient de l’importance de la figure féminine dans l’art moderne.

Je trouve que le corps des femmes est très fort, aussi bien dans la silhouette, que dans ce qui l’anime de l’intérieur. Je ne cherche pas à montrer un idéal de beauté par contre, car la beauté ne se limite pas à un corps."

Suivez Vincent Denis sur Instagram et découvrez ses tatouages ci-dessous :

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Jen Ripper, publié le 05/03/2018

Pour vous :