Une œuvre de Banksy disparue il y a dix ans vient d’être retrouvée

Le Snorting Copper, une œuvre de Banksy qui s’était volatilisée il y a près d’une décennie, a été retrouvé par deux promoteurs immobiliers.

Une publication partagée par @couldbe_sth le

L’une des œuvres du célèbre street artist Banksy qui recouvrait autrefois les murs de toilettes publiques à Shoreditch, un quartier de l’Est de Londres, a été redécouverte après une décennie, rapporte le quotidien britannique The Guardian. Connue sous le titre de Snorting Copper (Flic qui sniffe), cette pièce représente un policier en uniforme s’apprêtant à sniffer un rail de coke à même le sol. Elle avait recouverte par le conseil de quartier après avoir été vandalisée.

Publicité

Elle a été retrouvée par Jonathan Ellis et David Kyte sur un ancien site désaffecté qu’ils ont acheté dans l’optique de construire des appartements et des bureaux. Après avoir été informés par les habitants qu’une mystérieuse œuvre de Banksy se cachait sur l’un des murs, les deux hommes ont mené l’enquête, et ils ont bien fait. Des habitants du quartier leur ont confirmé que le conseil local avait bel et bien recouvert l’œuvre des années auparavant. Pendant près de dix ans, le Snorting Copper de Banksy était donc tout simplement tombé aux oubliettes.

L’œuvre sera restaurée et remise à son emplacement d’origine

Bien que l’œuvre ait été évaluée à 1,25 million de livres sterling (environ 1,36 million d’euros), les deux entrepreneurs à l’origine de cette découverte ont indiqué ne pas souhaiter la vendre mais la restaurer et la remettre à son emplacement d’origine. En effet, Jonathan Ellis a précisé au Guardian qu’il s’agit d'"une pièce incroyable", ajoutant :

"On nous a proposé de la revendre. Mais nous souhaitons la remettre à son emplacement d’origine. Nous pensons que c’est la bonne chose à faire si nous voulons que le public en profite. Je suis fier de pouvoir participer à quelque chose comme cela."

Publicité

Dès le mois d’octobre, le Snorting Copper retrouvera donc sa place dans l’espace public, dix ans après avoir été sauvagement vandalisé. En attendant, le bout de mur sur lequel figure l’œuvre de Banksy a été minutieusement découpé et envoyé dans un atelier de restauration à Carlisle, dans le nord-est de l’Angleterre. Comme l’indique le Guardian, il existerait deux versions du Snorting Copper, mais cette pièce serait incontestablement la version originale. En effet, John Brandler, spécialiste du travail de Banksy a déclaré au quotidien : "L’œuvre est enregistrée dans deux livres autorisés de Banksy, et son emplacement exact aussi.". Il se montre rassurant au passage sur la restauration : "Le fait qu’elle ait été repeinte l’a réellement conservée. C’est vraiment ironique."

Bien qu’il y ait de nombreuses rumeurs concernant l’identité de l’artiste, il reste encore insaisissable. Banksy ne cessera donc de nous surprendre. En tout cas, nous pouvons remercier ces deux hommes pour leur geste en faveur de l’art. Une chose est sûre : leur choix saura ravir les Britanniques. C’est beau l’amour du street art.

Par Manon Baeza, publié le 22/08/2017

Pour vous :