featuredImage

Non convié, Banksy secoue la Biennale de Venise en s'y invitant

L'artiste a dévoilé cet après-midi son modeste stand, qu'il a appelé Venice in Oil.

Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas eu de nouvelles de Banksy. Il est réapparu aujourd’hui sur Instagram, avec une nouvelle vidéo, dans laquelle il annonce sa présence à la Biennale de Venise. Il s’agit là, selon lui, "du plus grand et prestigieux évènement artistique au monde". Cependant, l’artiste clame ironiquement dans sa publication ne jamais y avoir été invité.

Loin de ses habituels tags engagés, il a cette fois présenté dans sa vidéo plutôt énigmatique, un set de tableaux, formant un grand paquebot.

La Biennale de Venise favorisant les peintures plutôt que le street art, Banksy a alors été obligé de changer son style artistique du tout au tout pour pouvoir se faufiler sans autorisation parmi les exposants. Toutefois, à travers le nom de son œuvre "Venice in Oil", il a laissé une petite allusion comme il aime le faire puisqu’on pourrait interpréter ce titre comme un jeu de mots, entre la peinture à l’huile qu’il a fait, et l’huile déversée dans la mer par l’immense bateau qu’elle représente.

Celui dont on ne connaît toujours pas l’identité en a profité pour poser à côté de l’œuvre en question, visage caché derrière un journal. On voit d’ailleurs à la fin de la vidéo que les autorités lui demandent de plier bagage, puisqu’il ne possède aucune autorisation pour exposer à la fameuse manifestation artistique.

Encore une fois, il laisse planer le mystère quant à sa venue sur les lieux, même si on s’imagine aisément que Banksy prévoit quelque chose d’assez incroyable qui pourrait lui valoir un Lion d’Or – la récompense de la Biennale (qu’il serait d’ailleurs capable de refuser). Difficile donc, de croire que le street artist nous a bel et bien montré ce qu’il compte réellement produire à Venise.

Banksy insinue également par sa présence dans la ville et par son post Instagram que les artistes urbains sont très rarement invités lors de ces manifestations, qu’importe la portée de leurs œuvres. La Biennale de Venise est l’une des plus anciennes puisqu’elle fut imaginée en 1893 et demeure encore très élitiste, ce pourquoi l’artiste s’attache à user de sa notoriété pour la critiquer.

Au vu de ses récents travaux, on doute que Banksy soit de toute façon intéressé par la Biennale mais il cherche probablement, encore une fois, à remettre en question le monde de l’art dans lequel il évolue. Pour autant, avec ses précédents graffitis, profondément contestataires, l’artiste pourrait bien finir par se retrouver avec un prix…

Par Eléna Pougin, publié le 22/05/2019

Copié