Découvrez Babajide Olatunji et ses peintures hyperréalistes sur les scarifications tribales

Des portraits exécutés d'une main de maître.

babajide-6-810x470

Dans le sud-ouest du Nigeria, sur les terres des Yorubas, les scarifications rituelles (appelées “Ila”)  sont d'abord utilisées pour embellir le visage et le corps. Ces marques tribales sont observées depuis plus de 200 ans. À l'époque de l'esclavage, elles ont servi de moyen d'identification, mais la pratique a perduré.

Publicité

L'artiste Babajide Olatunji, qui est incroyablement talentueux, utilise son fusain et ses pastels pour créer des œuvres si réalistes qu'on les prendrait pour des photos. Sa série Tribal Mark ne fait pas exception.

babajide-2

(© Babajide Olatunji)

babajide

(© Babajide Olatunji)

Publicité

Interviewé par la chaîne chinoise CCTV, Babajide Olatunji a déclaré à propos de cette série :

"Il ne s'agit pas seulement de documenter les marques tribales. Quand je vois les portraits que font les Européens, les Américains ou les Nigérians, ils représentent des personnages publics, comme des stars de Hollywood, etc., des personnes qui leur paraissent belles.

Pour moi les personnes les plus belles, ce sont celles que je croise tous les jours, dans le bus, les gens qui font rôtir le maïs, les conducteurs. L'homme de la rue, quelqu'un que je vois aujourd'hui mais que je ne reverrai jamais dans ma vie."

Découvrez l'œuvre de Babajide Olatunji sur sa page Instagram.

Publicité

babajide-4

(© Babajide Olatunji)

babajide-3

(© Babajide Olatunji)

babajide-5

(© Babajide Olatunji)

Publicité

À lire -> Rencontre : Rodney Omeokachie capture les fantastiques portails du Nigéria

Par Daniel Orubo, publié le 26/10/2016

Pour vous :