En 2018 à Paris, un "musée numérique" vous plongera littéralement dans l’art

Situé dans une ancienne fonderie parisienne, L’Atelier des lumières nous offrira un nouveau regard sur des œuvres d’art grâce aux technologies numériques.

© L’Atelier des lumières

Au sein d’une ancienne fonderie située dans le XIe arrondissement de Paris, un "musée numérique" baptisé L’Atelier des lumières ouvrira ses portes dès le printemps prochain. Bruno Monnier, le président de Culturespaces, une entreprise chargée de la gestion de certains musées, monuments et sites historiques, vient d’annoncer l’ouverture d’un nouveau "centre d’art numérique" dans la capitale.

Publicité

Grâce à ses installations grandioses comptant pas moins de 120 vidéoprojecteurs ainsi qu’une sonorisation "spatialisée", vous aurez l’opportunité de découvrir, en musique, certains tableaux des plus grands maîtres qui seront projetés au format XXL sur des murs s’élevant jusqu’à 10 mètres de haut. Plongés dans le noir, les visiteurs vivront ainsi une véritable expérience immersive et pourront ainsi se transporter au cœur d’un paysage pictural.

Bruno Monnier a détaillé la mission de ce nouveau lieu culturel parisien :

"Le rôle d’un centre d’art est de décloisonner, et c’est pourquoi le numérique doit prendre sa place dans les expositions du XXIe siècle. Mis au service de la création, il devient un formidable vecteur de diffusion, capable de créer des passerelles entre les époques, de faire vibrer les pratiques artistiques entre elles, d’amplifier les émotions, de toucher le plus grand nombre."

Publicité

Chaque exposition prendra place pendant dix mois, et la première sera consacrée au peintre autrichien Gustav Klimt, figure emblématique de l’Art nouveau. Les deux suivantes mettront à l’honneur Chagall et Picasso, rapporte Le Parisien.

L’Atelier des lumières ouvrira ses portes au printemps prochain, au 38-40 rue Saint-Maur, à Paris (11e arrondissement). Le rendez-vous est donné, pour plus d’infos c’est par ici.

© L’Atelier des lumières

Publicité

© L’Atelier des lumières

Par Manon Baeza, publié le 16/11/2017

Pour vous :