En images : cet artiste s'inspire de l'Afrique pour créer des scènes de SF époustouflantes

Enfin des extraterrestres un peu différents de ceux qu'on voit d'habitude.

Pour son projet Conceptverse, l'illustrateur polonais Artur Sadlos a décidé d'inventer de toutes pièces des paysages extraterrestres. Mais d'après l'artiste, pour réaliser ces tableaux somptueux, il s'est inspiré de la culture africaine en s'appuyant sur les contes et des légendes de ce continent. Quand on connaît le peu de place réservé à l'Afrique dans les représentations fantastiques, on ne peut que s'en réjouir.

Conceptverse (Photo: )

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Publicité

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Interviewé par African Digital Art, Artur Sadlos a parlé plus en détail de ses sources d'inspirations pour ce projet :

"Mon projet Conceptverse s'inspire beaucoup de la culture africaine. J'adore les motifs, les couleurs et les dessins africains. Je cherche des costumes et des armes anciennes pour créer mes mondes extraterrestres éloignés.

Les légendes et les histoires africaines jouent également un rôle dans le développement de mon projet. J'aime leur étrangeté, et je m'en sers comme point de départ pour trouver des idées. Cette œuvre en particulier s'inspire beaucoup des orientalistes, qui aimaient énormément peindre l'Afrique. On peut voir ça aux décorations, à l'architecture et aux tenues des personnages. Je cherche une apparence tribale et organique dans ma phase de création."

Publicité

Perdez vous dans la contemplation des œuvres d'Artur Sadlos sur son site et sur sa page Instagram.

conceptverse5

Conceptverse (© Artur Sadlos)

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Publicité

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

Publicité

Conceptverse (Photo: Artur Sadlos)

Conceptverse. (© Artur Sadlos)

À lire -> Les champs de tulipes magnifiés par l’œil de David Burdeny

Par Daniel Orubo, publié le 14/10/2016

Copié

Pour vous :