Kanye West vs Drake : voici toute l’histoire d’un clash qui dure depuis 10 ans

Publié le  

par Hong-Kyung Kang

Deux anciens alliés devenus rivaux : retour sur la rivalité entre Drake et Kanye, plus que jamais relancée aujourd’hui.

C’est le rap drama du moment. Il y a quelques jours, Drake a lancé une pique à Kanye West dans le morceau "Betrayal" en collaboration avec Trippie Redd ("Tous ces cons qui me clashent que je connais à peine […] / Ye ne change rien, c’est gravé dans le marbre"). La réponse de Ye ne s’est pas fait attendre, et ce dernier est allé jusqu’à dévoiler l’adresse de Drizzy sur les réseaux.

Publicité

Alors que la sortie de leurs albums respectifs, Donda et Certified Lover Boy, est imminente, les tensions entre les deux ténors du hip-hop semblent s’intensifier. Cette rivalité entre les deux artistes a en réalité débuté au début des années 2010, avant de s’exacerber à la fin de cette décennie. On vous propose de revenir sur l’histoire de cette relation compliquée entre ces deux grosses icônes du rap.

Des anciens alliés devenus rivaux

Yeezus et Champagne Papi n’ont pas toujours été en mauvais termes. Au début de sa carrière, Drake respectait Kanye West et le considérait comme un modèle. Le rappeur canadien déclare même en 2009 que Ye est "la personne la plus influente de tous les temps" dans une interview qu’il donne à MTV.

Publicité

Cependant, le rap est un milieu où la compétition est impitoyable, et les deux artistes entrent bientôt en concurrence. Drizzy l’affirme dans son morceau "Thank Me Now", sorti en 2010 : ses idoles sont devenues ses rivaux.

En 2011, dans une interview qu’il donne au magazine The Source, Drake affirme sa volonté de surpasser Kanye. La même année, Drizzy déclare dans le morceau "I’m on One" de DJ Khaled : "Je sens juste que le trône doit être pris / Regarde-moi le prendre." Le message est clair, le rappeur souhaite se hisser au sommet du game, en dépassant les autres artistes.

Publicité

Deux ans plus tard, en 2013, Kanye apparaît en tant que guest à l’OVO Fest, le festival tenu par Drake. Il déclare alors que la sortie de Watch the Throne, son album commun avec Jay-Z, a été impulsée par la pression que lui a mise le rappeur canadien : "Hov et moi n’aurions jamais réalisé Watch the Throne si ce n*gro ne nous avait pas autant mis la pression." En effet, Drizzy était de son côté en train de préparer un album commun avec Lil Wayne, qui n’a jamais vu le jour.

Une rivalité contenue mais toujours présente

En 2014, un article de Rolling Stone affirme que Drake a déclaré, au sujet du morceau "I’m in It" compris dans l’album Yeezus : "Il y a des rimes contestables [dans ce morceau]." Le rappeur affirme alors qu’il n’a jamais tenu de tels propos, mais il est déjà trop tard pour calmer la controverse.

Publicité

"J’en ai assez de donner des interviews aux magazines. Je veux juste transmettre ma musique aux gens. C’est la seule manière de faire passer mon message de la bonne manière."

Kanye West tente alors de calmer les ardeurs en déclarant, lors d’un concert à Newak : "Ils essaient toujours de monter les n*gros entre eux […]. On aime Drake, et on aime tous les connards qui mettent du cœur dans leur putain de musique." Un an plus tard, en 2015, Ye affirme même qu’il pourrait faire un album en commun avec Drizzy, lors d’une interview qu’il donne au Breakfast Club.

Publicité

Cependant, la rivalité entre les deux artistes ne disparaît pas. En 2016, Drake dévoile le morceau "Summer Sixteen", dans lequel il se vante d’avoir une plus grosse piscine que Ye. À cette déclaration, Kanye répond calmement, à l’antenne de l’émission radio The Neighborhood : "J’ai trois piscines."

Le clash avec Pusha T

Si, jusqu’ici, les tensions entre les deux artistes se limitaient à des piques plus ou moins inoffensives, les événements prennent un nouveau tournant en 2018. À cette période, Pusha T attaque Drake dans "Infrared", un morceau dans lequel il reproche notamment au rappeur canadien d’avoir recours à des ghostwriters sans l’assumer.

"C’est écrit comme Nas, mais ça vient de Quentin."

Drizzy décide alors de répondre à cette attaque via les titres "Duppy Freestyle" et "I’m Upset", dans lesquels il revient sur ses tensions avec Pusha T et Kanye.

"Dites à Ye que je vous envoie une facture, grâce à moi, vous allez vendre 20 000 de plus."

Pusha T réplique avec le morceau "The Story of Adidon", dans lequel il dévoile au monde que Drake a un fils caché qu’il n’assume pas. Des questions se posent alors sur l’identité de la personne qui a donné cette information à Pusha, et de nombreux soupçons se portent alors sur Kanye. Ce dernier affirmera n’avoir rien divulgué.

La reprise des hostilités

Les tensions entre Kanye et Drake semblaient se calmer, mais l’artiste canadien a récemment lancé une nouvelle pique au rappeur de My Beautiful Dark Twisted Fantasy. Alors que Ye et Champagne Papi ont tous les deux décidé de sortir leur album, respectivement Donda et Certified Lover Boy, durant la même période, Drizzy déclare, sur le morceau "Betrayal" de Trippie Redd :

"Tous ces cons qui me clashent et que je connais à peine […] / Ye, ne change rien, c’est gravé dans le marbre."

La réponse de Yeezus ne se fait pas attendre. Ce dernier dévoile, dans une story Instagram qu’il a ensuite supprimée, des messages d’une conversation avec Pusha T qui concerne apparemment Drake :

"Je vis pour ça. J’ai géré des clowns comme toi ma vie entière. Tu ne t’en remettras jamais. Je te le promets."

Ye ne s’arrête pas là et va jusqu’à dévoiler l’adresse personnelle de Drake dans un post sur Instagram, avant de le supprimer. Drake rétorque par une courte vidéo de sept secondes, dans laquelle il se montre en train de rire dans une voiture de luxe :

Alors que la sortie de Donda, repoussée depuis plusieurs semaines, s’annonce imminente, cette longue histoire pourrait bien connaître de nouveaux rebondissements. 

A la une