Par Florian Ques

La série de Jenji Kohan n’est même pas finie qu’on essaye déjà d’assurer sa descendance.

(© Netflix)

Il y a quelques semaines, on apprenait la fin imminente (mais prévisible) d’Orange Is the New Black au terme de sept saisons, sa toute dernière étant prévue pour 2019 sur Netflix. De notre côté, on avait déjà remarqué que la série carcérale avait perdu de sa superbe et s’était clairement essoufflée dans sa sixième saison, un cran en dessous des précédentes. Le truc, c’est que les mésaventures de nos détenues préférées ne sont peut-être pas terminées pour de bon.

Comme nous l’apprend The Hollywood Reporter, Lionsgate Television, la boîte de production derrière Orange Is the New Black, aimerait étendre l’univers de la série. "On est déjà en pourparler, a annoncé Kevin Beggs, le président de la firme. Et quand le timing sera bon, on parlera davantage avec Jenji à propos d’une éventuelle suite." Traduction : c’est très flou et il n’y a rien de clairement défini à l’heure actuelle, mais un spin-off de la série pourrait bien naître.

Lorsqu’elle se clôturera en 2019, Orange Is the New Black pourra se targuer d’avoir été la série originale la plus longue de Netflix, dépassant ainsi House of Cards. Pour sa part, Jenji Kohan, créatrice et showrunneuse du programme, risque d’avoir du pain sur la planche avant de pouvoir songer à une potentielle série dérivée.

En effet, en plus d’être productrice de GLOW, également sur Netflix, elle s’occupera prochainement d'American Princess, une fiction sur une jeune femme friquée de l’Upper East Side qui plaque tout après avoir eu vent de l'infidélité de son futur époux… et rejoint la troupe d’un festival médiéval.