YouTube pèse désormais un milliard d'utilisateurs par mois

YouTube passe la barre du milliard d'utilisateur par mois. L'occasion pour l'entreprise de gonfler le torse. Et d'en dire un peu plus sur la structure de son audience. 

Youtube

Ça y est. YouTube, le plus grand site web d’hébergement de vidéos au monde a atteint la barre du milliard de visiteurs uniques par mois. Et cette information fait la fierté des officiels de l'entreprise américaine qui n'ont ce cesse de communiquer sur cet évènement. Avec un rappel effarant : un internaute sur deux consulte YouTube à chacun de ses connexions.

Publicité

Ordre d'idée

Publicité

Alors, un milliard, ça fait quoi ? Encore une fois, la communication de la firme américaine se met en marche et avance des comparaisons imagées. Appréciez plutôt :

Notre audience mensuelle est l'équivalent de celle de dix super bowl. Si YouTube était un pays, il serait le troisième plus peuplé au monde après la Chine et l'Inde.

Cela n'est évidemment pas comparable. On en est bien conscient. L'idée est juste de donner corps à une statistique froide. Et d'asseoir l'assertion suivante : YouTube est un géant de la Toile, une de ces entreprises qui pèse et qui souffle le chaud et le froid sur l'Internet.

Publicité

Pour autant le site n'est n'est pas le premier à passer cette barre symbolique. Facebook a par exemple atteint le milliard d'utilisateurs en octobre 2012 (soit 8 ans après sa création). Twitter en est à 200 millions de visiteurs uniques par mois et continue sa croissance effrénée.

Créé en 2005, YouTube a atteint ce chiffre en un laps de temps comparable à la firme de Mark Zuckerberg et les mêmes commentaires sur son influence peuvent être faits. Son utilisation est presque naturalisée pour de nombreux internautes : plus qu'une success story, YouTube est devenu un standard du Web.

Youtube : Apanage de la génération C ?

Créé par trois anciens employés de PayPal, Steven Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, YouTube est, pour de nombreux spécialistes, un des symptômes de cette ère des NTIC et le signe d'une modification structurelle dans la manière de consommer des contenus audiovisuelles.

Publicité

Car comme le rappelle les officiels, la firme californienne s'insère pleinement dans l'esprit du temps : celle de la multi-activité, de l'interaction et de la connexion permanente sur Internet.


Plus encore, le succès de l'hébergeur tient en partie à la naturalisation de son utilisation pour un nombre grandissant d'utilisateurs. Elle y voit également un facteur générationel : la génération C (les enfants nés entre 1984 et 1996) est celle de YouTube, de la consultation continue de contenus.

Cette présence sur différents médias est la force de l'hébergeur : 64% des membres de la génération C consulte YouTube sur deux appareils au moins. Contre 53% pour le reste de la population.

On vous conseille également :

Source : Mashable

Par Tomas Statius, publié le 21/03/2013

Copié

Pour vous :