Une version cinéma pour le jeu Temple Run ?

La Warner serait en négociation avec David Heyman, producteurs des 8 Harry Potter et du récent Gravity, pour superviser une nouvelle adaptation du jeu Temple Run. Il aurait été le seul contacté jusqu'alors pour ce projet, sans scénariste ni réalisateur pour l'instant.

L'ère du jeu vidéo est à son apogée. Alors que les adaptations (plus ou moins mauvaises, bien que souvent mauvaises) se multiplient - tels que Prince of Persia, Lara Croft, Hitman, Silent Hill, et prochainement Assasin's Creed ou encore Warcraft - c'est au tour des jeux vidéos mobiles de s'imposer sur grand écran. Après l'annonce d'une version ciné d'Angry Birds, voilà que le jeu Temple Run pointe son nez chez la Warner.

Publicité

Le jeu qui nous a tous fait perdre plusieurs heures de vies est on ne peut plus basique : Un aventurier vole une idole, et se fait poursuivre par des singes (on suppose), le but étant d'aller le plus loin possible en récoltant un maximum de pièces et en évitant les divers pièges. Sur grand écran, cela donnerait quoi ? "Un aventurier vole une idole, et se fait poursuivre par des forces démoniaques". Tout simplement.

Une adaptation est-elle vraiment possible ?

Si le jeu s'est imposé dès sa sortie en Août 2011 comme un must-have, la transposition sur grand écran peut rendre sceptique. Déjà parce que le scénario fait la taille d'un tweet et que l'on voit mal comment le film peut se développer tout en restant dans l'univers du jeu, qui réside malgré tout sur la vitesse du personnage et de sa course uniquement. Mais aussi et surtout, car il semble que le jeu se soit largement inspiré quant à lui du célèbre film Les Aventuriers de l'Arche Perdue (Y a qu'à voir le personnage). Difficile de se séparer de cet héritage s'il doit passer sur grand écran à son tour.

Publicité

En tout cas, quitte à faire dans de la retranscription de jeux vidéos mobiles, chez Konbini, nous espérons vivement une version blockbuster hollywoodien de Candy Crush. On imagine déjà Michael Bay à la réalisation...

Par Arthur Cios, publié le 13/11/2013

Copié

Pour vous :