Un labyrinthe conçu à la main pendant sept ans

Sur Internet, des trucs émergent. Parfois bizarres, souvent un peu ratés ou sans intérêt, plus rarement saisissants. Sur Twitter, une Japonaise a partagé des photos impressionnantes d'un labyrinthe. Réalisé sur une feuille A1. Sans ordinateur. Et à main levée. 

Des courbes qui se coupent, se dédoublent, se chevauchent. Puis s'arrêtent un temps pour mieux repartir. Jusqu'à ce que la feuille de papier soit remplie de coups de crayons. Et l'oeuvre terminée. Il y a trois jours, des photos ont été publié sur Twitter. On y voit un labyrinthe dont la sophistication et la complexité impressionnent. Et aux côtés, le profil d'une Japonaise dont on ne savait pas grand chose. Jusqu'à que les à-côtés de ses photos intéressent.

Publicité

Pour la petite histoire, c'est dans les affaires de son père, concierge d'une bibliothèque universitaire, qu'elle a découvert la chose. Pour passer le temps et sept années durant, ce dernier a eu pour dessein de dessiner, à main levé, sur une feuille de papier A1, un labyrinthe au fil de son inspiration et de son humeur.

Le résultat graphique est saisissant, qu'il s'agisse de la précision des traits, de sa méticulosité, ou de la complexité du dédale qu'il a imaginé. Pris comme un jeu, l'intérêt est probablement moindre, tant il parait ardu de venir à bout de ces courbes, ces retours et ces cercles diaboliques. Envisagé comme une création graphique, il convient de saluer la performance (l'intéressé n'a évidemment pas utilisé d'ordinateur) et l'intérêt esthétique indéniable.

Publicité

On vous conseille également : 

Publicité

Source : THIS IS COLOSSAL

Par Tomas Statius, publié le 31/01/2013

Copié

Pour vous :