LSD, weed ou extasy : une playlist musicale de défonce

Des sites générant des playlists selon l'humeur de l'auditeur, on en connaissait. Sur Stereodose, c'est en fonction de la drogue consommée et de leur effet que des listes de chansons sont créées. 

Capture d'écran de stereodose.com

Publicité

Playlist en pilote automatique

Publicité

Dans le sillon des sites de streaming, l'idée a germé un peu partout de permettre aux utilisateurs de générer des playlist selon des facteurs différenciés. L'idée : faciliter la tâche à certains utilisateurs peu enclins à passer du temps à construire des listes de lectures équilibrées. La difficulté venait bien souvent de la nécessité de trouver un critère sur lequel indexer les playlist. Et bien souvent l'humeur était le marronnier de ce type de création.

stereodose

Capture d'écran du site Musicovery

Sur Musicovery, l'auditeur devait par exemple définir son humeur sur un graphique aux axes "Energetic", "Calm" , "Dark", ou "Positive". Des algorithmes basés sur une analyse mélodique et harmonique des chansons faisait le reste. Sur Stereomood, un mot-clé est attaché à des chansons (selon les tag des utilisateurs) et les playlists peuvent ainsi être "groovy", "revolution", "total improvisation" ou encore "romantic".

Publicité

Stereodose : la gestion musicale de la défonce

Pour autant, le principe est tombé en désuétude. Jusqu'à une idée novatrice. Sur Stereodose, on crée des playlist à la demande. Mais contrairement aux sites cités précédemment, la focale n'est pas ici sur l'humeur mais plutôt sur l'ennivrement, et plus précisément sur le type d'ennivrement.

Le créateur, Mark, nous éclaire sur sa création. D'abord la base, quand est ce que tout cela a commencé ?

J'ai commencé le site en août 2012,un peu comme une blague. Jusqu'à maintenant j'ai tout fait mise à part le design

Publicité

Et les chansons : qui les choisit ? A quelle fréquence la base de donnée est-elle enrichie ?

Je rajoute 500 chansons toutes les deux semaines. Je les écoute toutes et ensuite je décide à quelle drogue et à quel effet elles correspondent. C'est un travail de tous les jours

Le futur enfin et à priori des évolution sont à prévoir :

Quant le futurs, je vais créer une application pour les utilisateurs d'iPhone. Il y a d'autres changements que j'aimerais implémenter, au mieux cette année, comme permettre aux utilisateurs de faire des playlists.

Intéressons-nous au mécanisme du site à présent.

Que vous ayez pris des petites pilules colorées, fumé votre plantation toute entière, parti rejoindre Lucie dans le ciel, ou que vous soyez perdu dans vos pensées suite à un abus de champignons, Stereodose a la réponse. C'est comme chez Subway. On commence par la base : quel type de drogue ? On a le choix entre quatre stupéfiants : LSD, XTC, marijuana et champignons.

Capture d'écran de Stereodose.com

Puis la garniture, l'effet ressenti spécifique à chacune des quatre substances. L'herbe par exemple ? On a droit à "relaxation", "groovin" ou "thug life". Les autres se résument à l'excitation, la langueur, la tristesse ou l'hallucination.

Capture d'écran de Stereodose.com

Une fois croisés ces deux facteurs, vous obtenez une playlist sur un fond noir. Outre l'idée amusante sur laquelle le site est basé, il faut remarquer sa réalisation impeccable et sobre, sur fond noir. Précisons également le manque apparent de titres en catalogue, écueil qui, on l'espère, sera résolu avec le temps.

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 01/03/2013

Copié

Pour vous :